Faire tourner les "fayes" dans la nuit, une tradition du Jura pour fêter le solstice d'hiver

Publié le
Écrit par Raoul Advocat

Des torches enflammées qui tournoient dans la nuit : c’est la fête des « fayes », une tradition vivace dans le Jura. Au moment du solstice d’hiver, la fête célèbre la renaissance du jour.

Marie-Christine Ballot est à la tête du comité des fêtes de Bréry, dans le Jura. La fête des fayes (prononcer : "failles") fait partie des traditions de son  village : "Je vis à Bréry depuis 40 ans, j’ai toujours vu cette fête des fayes, les gens y sont très attachés ».  

La fête des fayes est partagée entre plusieurs villages du vignoble du Jura. Les habitants allument des feux, puis enflamment les fayes, des torches en bois, qu’ils font tournoyer. Les signaux sont visibles, d’un village à l’autre.

"Je tourne des fayes depuis que j’ai 8 ans, c’est vraiment la fête traditionnelle de mon village, pour rien au monde je ne raterai ça",  expliquait Gaël Le Bris, dans notre reportage en janvier 2020, à Mouthier-Haute-Pierre.  

"On essaie de faire en sorte que les jeunes nous remplacent, parce qu’on commence à prendre de l’âge, et parce que c’est assez difficile" expliquait aussi Henri.  

Une histoire de Celtes

La fête des fayes serait une survivance de la civilisation celtique. Il s’agissait d’une cérémonie religieuse qui célébrait le retour de la lumière, après le solstice d’hiver. C'est également cette période de l'année, symbole de renaissance, qui a été choisie par l'Eglise pour fixer le jour de Noël.

Aujourd’hui, les fayes sont façonnées dans du bois de tilleul. Une poignée est taillée à une extrémité, elle servira à maintenir la torche. Des copeaux de frêne sont ajoutés à l'autre extrémité, pour une bonne combustion.

Selon certains Jurassiens, les lointains ancêtres auraient plutôt utilisé des sarments de vigne.

Quoi qu’il en soit, il s’agit de faire tourner ces torches enflammées, qui symbolisent le cycle des saisons et la course du soleil.

Rendez-vous le 25 décembre à Bréry

Cette année, la fête sera un peu gâchée par la pandémie. Pas question de repas et de verres partagés, mais les feux seront bien là. Les villages de Bréry, Château-Chalon, Menétru-le-Vignoble et Lavigny, seront de la partie.

Les organisateurs conseillent au public de se rendre à Bréry, puis de monter à pied la côte en direction de Mauffans, afin de profiter au mieux du spectacle. Le rendez-vous est fixé au samedi 25 décembre, à 20h00.