Coupe du monde de ski de fond aux Rousses : le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo grand favori, quels fondeurs français aller encourager ?

Pour la première fois, le massif du Jura français sera la théâtre d'une étape de Coupe du monde de ski de fond. L'élite mondiale de cette discipline sera présente du 27 au 29 janvier au stade nordique des Tuffes à la station des Rousses (Haut-Jura). Voici les principaux favoris à suivre.

Les meilleurs fondeurs internationaux posent leurs spatules dans le Haut-Jura ce weekend. Lors de cette 10e étape de Coupe du monde au calendrier international de la FIS, 22 nations sont présentes. A la station des Rousses, au stade nordique des Tuffes, près de 200 fondeurs vont s'aligner au départ des trois formats, skate, sprint, mass start en style classique. Parmi eux, 18 tricolores s'apprêtent à vivre des moments forcément intenses à domicile devant leur public. 

Richard Jouve, Delphine Claudel chez les Bleus

Richard Jouve fait figure de locomotive. A 28 ans, le fondeur de Méribel est le premier tricolore de l'histoire à avoir remporté le Petit Globe du sprint. Avec le Savoyard Renaud Jay, il a signé une victoire sur le sprint par équipes à Livigno (Italie) le 22 janvier, la quatrième de sa carrière. 24 heures plus tôt, Jouve finissait deuxième sur le sprint individuel en style libre.

Dans le contingent des favoris chez les Bleus on compte aussi Lucas Chanavat (28 ans), vainqueur de deux étapes en Coupe du monde cette saison. Jules Lapierre (27 ans) s'est hissé sur son premier podium en Coupe du monde au sommet de l’Alpe Cermis (Italie) sur le Tour de ski 2023.

Très attendu du public Maurice Manificat ne participera pas à l'étape des Rousses. Atteint par plusieurs virus ces dernières semaines, le quadruple médaillé de bronze olympique a déclaré forfait. Le plus expérimenté de l'équipe de France qui compte à son actif dix victoires en Coupe du monde sera remplacé par Mathieu Goalabré. Le licencié du ski club de Queyras s'alignera sur l'individuel 10 km.

Chez les féminines, Delphine Claudel sera sans doute pleine d'ambitions. C'est la première fondeuse française à avoir remporté une victoire sur une étape de Coupe du monde. A 26 ans, la Vosgienne est entrée dans la légende du ski de fond en s'imposant sur la montée infernale de l'Alpe Cermis dans le Val di Fiemme (Italie) le 8 janvier 2023.

En outre, la leader de l'équipe féminine française a participé aux deux dernières éditions des Jeux olympiques, en 2018 et 2022, obtenant deux top 10 pour meilleurs résultats (mass start libre et skiathlon à Pékin). Sa coéquipière Léna Quintin, meilleure sprinteuse française sera également de la partie.

Voici la liste des Français engagés sur la Coupe du monde de ski aux Rousses.

Dames

  • BENTZ Coralie (MB)
  • CLAUDEL Delphine – Armée La Bressaude (Massif des Vosges)
  • DOLCI Flora – Armée AS Edelweiss (Alpes Provence)
  • DUCORDEAU Juliette – Villard de Lans (Dauphiné)
  • GAL Mélissa – SCN Pays Rochois – (Mont Blanc)
  • QUINTIN Léna – Armée SC Le Grand Bornand (Mont Blanc)

Hommes

  • CHANAVAT Lucas – Armée SC Le Grand Bornand (Mont Blanc)
  • CHAPPAZ Jules – Armée CS La Clusaz (Mont Blanc)
  • CHAUTEMPS Arnaud – Armée CS La Féclaz (Savoie)
  • JAY Renaud – Douane SC Les Menuires (Savoie)
  • JOUVE Richard – Armée CS Méribel (Savoie)
  • LAPALUS Hugo – Armée CS La Clusaz (Mont Blanc)
  • LAPIERRE Jules – Armée SN Chartreuse (Dauphiné)
  • LOVERA Victor – SN Chartreuse (Dauphiné)
  • MANIFICAT Maurice – Douane SC D’Agy (Mont Blanc)
  • PARISSE Clément – Douane CS Megève (Mont Blanc)
  • SCHELY Théo – CS La Clusaz (Mont Blanc)
  • VUILLET Simon (MJ) – SC Grandvaux (Massif Jurassien)

Le patron de la discipline Johannes Hoesflot Klaebo, tête d'affiche internationale

Les Norvégiens qui dominent pour l'instant le top 5 du classement général de la Coupe du monde seront présents en nombre dans le Jura avec quelques têtes d'affiche. Chez les messieurs, on pourra applaudir l'invincible Johannes Hoesflot Klaebo. L'actuel leader de la Coupe du monde, reconnaissable à sa chasuble jaune, compte à son palmarès 12 victoires sur 19 courses cette saison. A 26 ans, le natif de Trondheim (Norvège) a gagné pas moins de trois globes de cristal (2018, 2019 et 2022). Le quintuple champion olympique et sextuple champion du monde sera donc très attendu.

A ses côtés et juste derrière lui au classement général, Paal Golberg risque de donner du fil à retordre à ses concurrents. Le vice-champion olympique du 4x10 km (Pékin 2022) est deuxième du classement général pour le moment, il est aussi le plus fort du classement distance.

Il faudra également garder en ligne de mire l'Italien Federico Pellegrino. L'actuel troisième du classement général de la Coupe du monde de ski de fond est vice-champion olympique du sprint libre à Pékin 2022.

Les deux meilleures fondeuses mondiales absentes

Côté dames, les deux meilleures fondeuses mondiales ne feront pas le déplacement en France. La Norvégienne Tiril Udnes Weng souffre d'un rhume précise Nordic Mag. La Suédoise Frida Karlsson, ne sera pas non plus sur la piste des Tuffes, mise au repos après son éprouvante première victoire sur le Tour de ski. 

Ces absences feront sans doute les affaires de la Finlandaise Kerttu Niskanen. L'actuelle troisième du classement général de la Coupe du monde a remporté le 10 km classique de Beitostolen (Norvège) cette saison. La fondeuse de 34 ans double médaillée olympique à Pékin 2022 a également terminé seconde de la poursuite 10 km classique à Val Müstair (Suisse) ainsi que sur l'individuelle classique du Tour de Ski 2023.