Crash d'un mirage 2000 à Mignovillard, dans le Jura : la zone militaire temporaire sera levée le 9 avril

L'armée de l'air explique dans un communiqué que la levée de la zone militaire temporaire installée à proximité de Mignovillard, près de la zone du crash d'un Mirage 2000D survenu le 9 janvier 2019, aura lieu le mardi 9 avril. 
"Suite au crash d’un Mirage 2000D le 09 janvier 2019, le général de division aérienne Serge Cholley, général adjoint du territoire national (GATN) et le colonel Stéphane Spet, commandant la Base aérienne 116, commandant la Base de défense Epinal-Luxeuil, et délégué militaire départemental de la Haute-Saône" procèderont officiellement à la levée de la zone militaire temporaire installée à proximité de Mignovillard.

En effet, cette semaine, d'importants travaux ont eu lieu sur la zone de l'accident ayant causé la mort de deux militaires. Lundi 1er avril, une centaine de militaires de la BA 116 de Luxeuil-Saint-Sauveur étaient sur place pour effectuer un nettoyage approfondi du site. Des gendarmes de la section de recherche en charge de l'enquête était également sur les lieux du crash.
 
Depuis le jour du crash, le site du crash du Mirage 2000 est interdit au public et est surveillé 24 heures sur 24 par des militaires.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité