• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Parapluies Vaux : la tradition de l'excellence à Saint-Claude

© Laurent Brocard
© Laurent Brocard

Depuis près de 100 ans, la maison Pierre Vaux fabrique dans son discret atelier de Saint-Claude des parapluies et des ombrelles faits à la main, selon une tradition aujourd'hui en voie de disparition. Des produits de luxe conçus par la troisième génération de cette entreprise familiale.
 

Par Elisabeth Braconnier

Ils ont porté la griffe de Pierre Cardin, portent encore celle de Lonchamps, ont défilé aux bras des candidates du dernier concours Miss France et plus récemment, à celui de la reine d’Angleterre… Dans le milieu très fermé des parapluies haut de gamme, ceux de la Maison Pierre Vaux jouent la carte de l’excellence depuis près de 90 ans.
 
© Laurent Brocard, France 3 FC
© Laurent Brocard, France 3 FC


Jusqu'à 3 heures pour fabriquer un parapluie

C’est en 1920 que le fondateur de l’entreprise et son épouse se sont installés dans le Jura, à Saint-Claude, pour y lancer une boutique de vente et de réparation de parapluies. Aujourd’hui, l’entreprise familiale en produit 10 000 par an, entièrement faits mains. Et Dominique Vaux, le petit-fils du fondateur, perpétue la tradition d’excellence développée par ses ancêtres : « notre objectif est de continuer à monter en gamme », explique-t-il. « Il y a 15 ans, il fallait 30 minutes pour monter un parapluie lambda. Aujourd’hui, pour les modèles les plus compliqués, il faut compter entre 1 heure et 3 heures ». Si les baleines, les mâts, les poignées et les tissus sont achetés à l’extérieur, la création et le montage sont l’affaire de la famille Vaux depuis les origines de l’entreprise. Chaque année, il faut sortir deux collections, une d’été et une d’hiver, pour lesquelles Dora Vaux, la responsable de la création, s’inspire des tendances de la mode: « je me repasse tous les défilés de la « fashion week ». On en tire les couleurs de la saison, des idées de montage, de motifs... »
 
© Laurent Brocard, France 3 FC
© Laurent Brocard, France 3 FC


S'adapter pour perdurer

Aujourd'hui, les tissus des parapluies proviennent de l’une des dernières maisons italiennes spécialistes du genre ou de tissus conçus pour le prêt-à-porter, qui sont ensuite enduits par une entreprise spécialisée pour devenir imperméables et résistants aux UV. Un virage que la société familiale a dû prendre il y a quelques années, puisque les principaux fournisseurs de tissus enduits ont presque tous disparu d’Europe. Il a permis à la maison Vaux de continuer à proposer une cinquantaine de modèles, déclinables dans de nombreuses variantes.
La spécialité du créateur saint-claudien, ce sont les parapluies canne, qu'ils soient de golf, de berger ou cloche, avec des mâts en bois précieux ou en résines haut de gamme. Depuis les années 90, la maison Vaux fabrique aussi des ombrelles : une niche essentiellement destinée aux pays asiatiques, qui permet à l’entreprise jurassienne de réaliser 10 % de son chiffre d’affaire grâce à cette production. 
 
Saint-Claude : les derniers fabricants de parapluies
Reportage Elisabeth Braconnier et Laurent Brocard. Montage Jérémy Vellela. Images Maison Pierre Vaux. Avec Dominique Vaux (Directeur) et Dora Vaux (Responsable création).

 

Sur le même sujet

Saint-Claude : les derniers fabricants de parapluies

Les + Lus