Variant Delta dans le Jura : la vaccination arrive jusqu'à la plage du lac de Chalain !

Samedi 10 et dimanche 11 juillet après-midi, l’Agence Régionale de Santé et la Préfecture du Jura mettent en place un centre de vaccination mobile au domaine de Chalain dans le Jura, un secteur très fréquenté par les vacanciers en cet été.
Le lac de Chalain et ses eaux turquoises est l'un des points les plus touristiques du Jura l'été.
Le lac de Chalain et ses eaux turquoises est l'un des points les plus touristiques du Jura l'été. © Philippe TRIAS - maxPPP

Si tu ne vas pas au centre de vaccination, le centre de vaccination viendra à toi. C’est un peu l’adage de l’opération qui se met en place dans le département du Jura. La Protection civile du Jura sera en charge de la vaccination ce weekend au domaine de Chalain, un camping et une plage aux eaux turquoise où il fait bon savourer l’été, quand le soleil est au rendez-vous ! Les Jurassiens, Français, mais aussi étrangers y viennent en nombre chaque année. L’opération de vaccination se déroulera de 14 h à 16 heures, sous l’égide de la Protection Civile du Jura. Prévoir votre carte Vitale, votre carte d'identité. La vaccination y sera gratuite. 


La veille, une opération de vaccination sera proposée samedi 10 juillet, au magasin Hyper U de Montmorot de 14h à 16h.
 

Le Jura, “champion” du variant Delta en Bourgogne-Franche-Comté


Le département du Jura est le plus touché de la région par la présence du variant Delta, ou variant indien, plus contagieux que les autres. Au 2 juillet, dans le Jura, 82,4 % des tests Covid effectués révèlent une infection à ce variant. Les données sont à relativiser, sur la semaine moins de 10 cas par jours en moyenne sont détectés dans le département.


Dans les autres départements de la région, le variant Delta est présent en Haute-Saône (66,7%), en Côte-d'Or (50%) et dans le Doubs (33,3%). La Nièvre, l'Yonne et le Territoire-de-Belfort ne recensent pour l’instant aucune infection. Les autorités sanitaires insistent sur le fait de se faire vacciner cet été pour éviter tant que possible une quatrième vague à la rentrée.


La situation sanitaire en Bourgogne-Franche-Comté s’est largement améliorée ces dernières semaines. Au 4 juillet, le taux d’incidence se situe à 11 nouveaux cas pour 100.000 habitants. 14% des lits de réanimation sont occupés par des formes graves de covid. 28 personnes au total sont en réanimation en Bourgogne-Franche-Comté.
 

De nouvelles mesures à venir en France ?


Mercredi 7 juillet, lors du dernier point de situation sur l’épidémie, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, s’est montré très pessimiste sur le risque d’une 4e vague. Il a indiqué que la Bourgogne-Franche-Comté était l’une de deux seules régions françaises où l’évolution des données sanitaires était « favorable. Le gouvernement compte prendre de nouvelles mesures la semaine prochaine pour éviter qu'"une quatrième vague rapide" de Covid-19 due au variant Delta ne percute la sortie de crise promise par Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat présidera lundi 12 juillet un Conseil de défense sanitaire exceptionnel pour trancher notamment sur l'obligation vaccinale pour les soignants et l'extension du pass sanitaire.




 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société tourisme économie