Covid-19 : La Transju'jeune reportée dans le Jura, faut-il s'inquiéter pour la Transjurassienne ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jérémy Chevreuil
© NZ / France 3 Franche-Comté

Alors que les organisateurs viennent d'annoncer le report de la Transju'jeune en raison du contexte sanitaire, ils restent optimistes pour leur épreuve phare, la Transju, prévue les 12 et 13 février 2022.

Sur le site internet de la Transju', les organisateurs avaient pris leurs précautions. "En raison de la situation sanitaire, une jauge pourrait nous être imposée. Sous réserve d’éventuelles décisions gouvernementales", peut-on lire sur la page consacrée à la Transju'jeune.

Prévue mercredi 26 janvier, la grande fête du ski pour les enfants est reportée. 3000 gamins étaient attendus au stade du collège des Rousses pour cette 31e édition.

"Avec le protocole sanitaire scolaire, l'équation était impossible à résoudre", regrette Pierre-Albert Vandel, le président de la Transju'. Principal écueil: l'interdiction de mélanger les élèves du primaire, qui doivent rester par classe. Près de 1500 écoliers, la moitié des effectifs, participent d'ordinaire aux diverses épreuves.

"Je ne suis pas étonné, les organisateurs ont fait ce qu'il fallait", réagit de son côté le maire des Rousses, Christophe Mathez, qui retient le positif, et ce n'est pas rien quelques jours seulement après l'annonce de l'annulation de la coupe du monde de ski de fond au stade des Tuffes.

Je suis heureux d'apprendre qu'elle n'est pas annulée, mais reportée. C'est une sage décision

Christophe Mathez, maire des Rousses

La Transju'jeune est reprogrammée mercredi 16 mars. "On espère que la situation sanitaire se sera améliorée d'ici là", indique Pierre-Albert Vandel. La date n'a pas été choisie au hasard: cette semaine-là, collégiens et lycéens se mesureront au stade des Tuffes pour les championnats de France UNSS. 

Et la Transju' ?

La Transju'jeune reportée de deux mois, faut-il s'inquiéter pour la Transju' ? "Je n'ai aucun doute, la Transju' se fera", proclame Christophe Mathez.

Le protocole sanitaire est en effet plus strict pour les scolaires que pour les sportifs adultes.

A l'instant T, on est en capacité d'organiser la Transju'

Pierre-Albert Vandel, président de la Transju'

Le patron de l'organisation l'affirme: "Il n'y a aucun motif impérieux pour annuler la course".

Du côté de la jauge, fixée aujourd'hui à 5000 personnes maximum, Pierre-Albert Vandel est optimiste: "On espère 3500 personnes au départ, beaucoup d'étrangers ne viendront pas car c'est compliqué de voyager. Et le public est dispersé tout au long du parcours." En cas de mesures sanitaires renforcées, il envisage même la possibilité d'un huis-clos.

Pour retirer leur dossard, les skieurs devront présenter leur pass sanitaire.

Le "seul petit souci" concerne la restauration prévue pour les skieurs à leur arrivée. Rien d'insurmontable pour une organisation expérimentée en matière d'adaptabilité.

Reste, bien sûr, la question de l'enneigement. "Les massifs sont bien enneigés, la neige est dense sur les parcours de repli", indique Pierre-Albert Vandel. "Les chutes de neige des derniers jours ont permis de récupérer 20 centimètres dans les vallées, et on attend encore de la neige les prochains jours".

Tous les indicateurs sont au blanc, et pour les organisateurs c'est bien là l'essentiel. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.