• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nouvelle mobilisation à l'EHPAD de Montain

Les salariés protestent contre le licenciement d'un des médecins de l'établissement / © Hugues Perret
Les salariés protestent contre le licenciement d'un des médecins de l'établissement / © Hugues Perret

Depuis février, rien ne va plus entre les salariées de l'Ehpad de Montain dans le Jura et leur direction. Elles ont déjà mené plusieurs actions contre le climat de travail, selon elles, dégradé. Ce jeudi, elles manifestent pour défendre un médecin qui vient d'être licencié.

Par Aude Sillans et Claire Schaffner

Depuis plusieurs mois, les salariées de l'Ehpad "Clair Jura" protestent régulièrement contre les méthodes de leur direction. Elles dénoncent un climat dégradé et un malaise grandissant au sein des équipes. 

Ce jeudi 2 juin, des salariées soutenues par la CGT prévoient de débrayer de 13 à 14 heures. Une assemblée générale se déroulera à ce moment-là. Le personnel mobilisé proteste contre le licenciement du médecin coordinateur de l'établissement. Dans un communiqué, les salariées rassemblées dans un collectif jugent ce licenciement "abusif et survenant dans une période déjà difficile pour l'établissement". Elles considérent que "leur pratique quotidienne va être encore plus difficile sans médecin et que ce dernier paye pour avoir osé parler".

Une mobilisation qui dure depuis plusieurs semaines

Mercredi 25 mai, les salariées avaient arrêté de travailler pendant une heure, en soutien à leur médecin coordinateur. Elles avaient dénoncées une ambiance de travail délétère et des arrêts maladies à répétition. Cette action a été suivie d'une grève samedi 28 mai.

La direction n'avait pas pu être jointe, mais la Croix-Rouge qui gère l'établissement a rappelé son soutien à la direction et indique que la situation financière de l'Ehpad s'est assainie ces derniers mois. 

malaise ehpad de Montain
Les salariées de l'Ehpad de Montain dénonce un climat de travail dégradé. Elles ont débrayé une heure ce mercredi midi en soutien à un médecin menacé de licenciement. Avec Fatima Zerrouki, aide-soigante, Brigitte Dazin, secrétaire de direction. Un reportage de Claire Schaffner et Hugues Perret.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus