"Les idées fusent partout !" le Jura va décerner ses premiers "Ceps d'Or" pour mettre en lumière les acteurs de l'œnotourisme

Le Jura décernera pour la première fois cette année ses "Ceps d'Or". Des trophées inédits pour récompenser les plus belles initiatives en matière d'œnotourisme dans le vignoble. Les lauréats seront dévoilés à Arbois le 3 mai 2024.

Le secret est bien gardé. "Les trophées ne sont pas en or, mais en fer forgé et ils sont fabriqués en ce moment par un artisan jurassien", révèle tout de même Gérôme Fassenet, le président de Jura Tourisme. Pas question d'en dire plus sur ces fameux "Ceps d'Or" qui seront décernés pour la première fois cette année, le 3 mai 2024, aux "champions" de l'œnotourisme dans le Jura.

Ce concours a été imaginé par Jura Tourisme et le Comité Interprofessionnel des Vins du Jura (CIVJ), Les responsables de l'Union de Métiers de l'Hôtellerie et de la Restauration (UMIH) ont tout de suite adhéré au projet. "Avant, on remettait des labels tous les ans, explique Gérôme Fassenet à France 3 Franche-Comté. Cette fois, on veut mettre en avant les savoir-faire. L'œnotourisme, c'est très large et ça va de la fruitière vinicole jusqu'au restaurateur, en passant naturellement par les vignerons dans leurs domaines."

Trois "Ceps d'Or"

L'idée est de mettre en lumière tous ces acteurs, de créer une véritable émulation et d'encourager tous les vignerons à se lancer dans cet œnotourisme.

C'est un thème qui passionne aujourd'hui. Dans le Revermont, ça monte en flèche. Les idées fusent partout dans le Jura et cela va permettre de donner de la cohésion à toutes leurs propositions originales.

Gérôme Fassenet, président de Jura Tourisme.

Trois "Ceps d’Or" seront ainsi décernés, chacun portant le nom d'un cépage jurassien. Le "Cep d’or Savagnin" couronnera la meilleure prestation œnotouristique de l’année. Le "Cep d’Or Trousseau" récompensera la meilleure prestation œno-responsable, en d'autres termes, "une initiative remarquable en termes de sensibilisation et de pédagogie auprès du grand public sur le thème de l’engagement écoresponsable dans le vignoble". Le "Cep d’Or Poulsard", quant à lui, distinguera la meilleure prestation œno-gastronomique. En partenariat avec l’UMIH Jura, un "Cep d’Or d’honneur" sera également attribué à un établissement jurassien remarquable. Une "surprise", promet-on.

Des vignes et des atouts

D'autres régions vitivinicoles ont pris de l'avance dans le domaine, à commencer par la Bourgogne voisine. Mais le Jura a d'autres atouts à faire valoir, dit-on.

Le Jura est une destination plus confidentielle que la Bourgogne. Elle n'est pas assez connue et reconnue. Mais nous avons autre chose à offrir. La marque Bourgogne est très associée à l'univers et au produit vin. La marque Jura, elle, est liée à un territoire plus large et à une grande diversité d'activités.

Jean-Pascal Chopard, directeur de Jura Tourisme.

Et les touristes ne seront pas très difficiles à séduire apparemment. "Certes, nous avons un tout petit vignoble de moins de 2 000 hectares, souligne Gérôme Fassenet. Mais le Jura est le premier département de Bourgogne-Franche-Comté en termes de nuitées touristiques, plus de 10 millions chaque année !" L'œnotourisme a surtout un gros avantage : l'offre est possible toute l'année, quelle que soit la météo.

La sélection 2024

Une première sélection a été effectuée cet hiver avec trois nommés dans les trois catégories :

  • Cep d’Or Savagnin : Le Meix à Chaumergy, pour ses dégustations dans la cave du Meix, commentées par un vigneron, le Domaine Rolet à Arbois pour ses "balades gourmandes dans les vignes" (pédestre, cycliste ou équestre) autour de Montigny-les-Arsures et son "Festival Rock’n’Rolet" au chais à Montesserin, et enfin la Maison de Louis Pasteur et la Fruitière Vinicole d’Arbois pour leur visite combinée "Pasteur sur la route des vins".
  • Cep d’Or Trousseau : le Domaine de la Pinte à Arbois pour "La Table de Pierre", une journée personnalisée sur les traces de Pierre Martin, qui a converti le domaine au bio dès 1999, le Domaine Ratte à Arbois pour sa randonnée œnologique et visite des caves, et enfin l'Office de Tourisme de Lons-le-Saunier pour la balade accompagnée dans les vignes à Montaigu avec le Domaine Pignier et la "promenade apéritive" à l’Étoile avec le Domaine Philippe Vandelle.
  • Cep d’Or Poulsard : Chez Janine à Nevy-sur-Seille pour son cadre de bistro viticole et son menu "élaboré en harmonie avec les Vins du Jura", le Castel Damandre, aux Planches-près-d’Arbois, un restaurant gastronomique avec une carte des vins du Jura "exceptionnelle", et enfin le restaurant La Part des Anges, à Passenans, pour son menu aux 7 notes gourmandes, composé de 7 plats accompagnés de 7 Vins du Jura différents.  

Le jury sera présidé par Gérôme Fassenet. Il sera composé de Jean-Charles Tissot, le président du CIVJ, de Christian Vuillaume, représentant le Comité de pilotage de la Filière Œnotourisme Jura, de Patrick Franchini, le président de l’UMIH Jura, Isabelle Corondpeintre de Côte-d'Or Attractivité, en charge de l’œnotourisme en Bourgogne, de Cécile Terrien pour la Fédération nationale Vignobles & Découvertes) et d'Olivier Jacquet, représentant la Chaire UNESCO "Culture & Traditions du Vin" de l’Université de Bourgogne.

Rendez-vous pour la cérémonie de cette 1ère édition des "Ceps d'Or"  le vendredi 3 mai prochain à L'espace Pasteur à Arbois, entre 16h et 18h.