Logo : dernière AG avant la fin de la production

L'entreprise de lunetterie Logo à Morez en redressement judiciaire / © France 3 Franche-Comté : Jean-Christophe Galeazzi
L'entreprise de lunetterie Logo à Morez en redressement judiciaire / © France 3 Franche-Comté : Jean-Christophe Galeazzi

Au lendemain de l'annonce du tribunal de commerce de Lyon, qui prolonge jusqu'au 15 novembre la période de redressement judiciaire de l'entreprise, les salariés du lunetier Logo, à Morez, dans le Jura, se sont réunis ce jeudi en assemblée générale. 

Par Adrien Gavazzi

Damien Monier, DRH du lunetier jurassien LOGO, s'est rendu ce jeudi sur le site de Morez, dans le Jura, pour présenter la situation du groupe aux salariés. Cette visite intervient au lendemain de l'annonce du tribunal de commerce de Lyon, qui prolonge la période de redressement judiciaire de l'entreprise. 

De leur côté, près de cent salariés se sont réunis en assemblée générale, la dernière avant la fin de la production, prévue dans le courant de la semaine prochaine. Beaucoup se préparent à la liquidation judiciaire. La décision du tribunal de commerce sera connue le 15 novembre. 

Un potentiel repreneur 


Pourtant, un concurrent de Logo a bien déposé une offre de reprise : il s'agit du lunetier Cemo, basé à Morbier, dans le Jura. Le tribunal de commerce de Lyon a prolongé la période de redressement judiciaire du groupe pour permettre à Cemo de "préciser son offre". 

En redressement judiciaire depuis le mois de mai, Logo avait un contrat de licence avec LVMH pour la fabrication de montures Tag Heuer. Contrat que le géant du luxe a décidé de ne pas renouveler, considérant que la gestion du lunetier jurassien était "défaillante".

Il ne reste que deux semaines à Logo pour trouver enfin un repreneur. Dans le cas contraire, l'usine fermera définitivement ses portes.

Les réactions des salariés de Logo
Avec Isabelle Roscio, salariée ; Nadine Mignottet, salariée ; Loubena Bessaha, représentante du personnel ; Damien Monier, DRH de Logo. Reportage de Claire Schaffner et Richard Négri.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus