Incendie à Lons-le-Saunier : une partie de l’entreprise de recyclage Demain Environnement ravagée par le feu

Un incendie s’est déclaré ce lundi 13 novembre peu après minuit dans le Jura dans le bâtiment principal de l’usine de recyclage d’électroménagers Demain Environnement, ravageant la moitié des 10 000 m² des locaux.

« La route Blaise Pascal est barrée, personne ne passe ». Pascal Maublanc, le patron du Refuge du camping-car situé à 300 mètres à vol d’oiseau de Demain Environnement, dans la zone industrielle de Lons-le-Saunier, témoigne. À 7 h 00 ce lundi 13 novembre, il se rend sur son lieu de travail et voit l’entreprise de recyclage d’électroménagers incendiée. « Je voyais déjà la fumée depuis la déviation de l’Etoile et là, on est dans la fumée et l’odeur de plastique ».

À minuit, un incendie s’est déclaré dans l’usine de recyclage Demain Environnement. La moitié des 10 000 m² de l’entrepôt est partie en fumée. Environ cinquante salariés travaillent ici dont beaucoup sont en insertion professionnelle. « Il y aura du chômage technique, c’est évident, mais sur quelle durée et combien d’employés concernés, je ne sais pas encore et je préfère communiquer aux salariés avant » se désole, Matthieu Grosset, président directeur général de la SCOP Demain, propriétaire de l’entreprise Demain Environnement.

Les incendies, c'est notre quotidien

Demain Environnement est un centre de recyclage qui valorise une très large variété de déchets comme les déchets d’emballages ménagers, des déchets d’équipements électriques et électroniques ou encore des déchets d’éléments d’ameublement et industriels. Les premières constatations attestent que ce sont des batteries qui auraient pris feu comme cela arrive régulièrement. 

« Les pompiers ont déployé des moyens très importants, ce qui a permis d’épargner une partie du bâtiment, même si l’essentiel de notre outil de production est partie en fumée. L’usine est à l’arrêt pour très longtemps » renseigne la directrice des ressources humaines du Groupe Coopératif Demain, Géraldine Aymonier avant d’ajouter : « on traite des déchets électriques et électroniques. Or, dans les appareils que l’on traite, il y a des batteries et des piles au lithium qui génèrent très souvent des départs de feu ».

Ce n’est pas la première fois que cette entreprise est en proie à un incendie. « On a déjà eu des incendies, c’est notre quotidien, mais les équipes ont su gérer, mais là l’incendie s’est déclaré un dimanche, c’est donc plus compliqué ».

Les causes de l'incendie étant connues, il n'y aura pas d'enquête de police. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité