"L’idée c’était d’avoir une fête ouverte à tous", à Lons-le-Saunier, La Vache qui rit fête ses 100 ans

Dans le Jura, à Lons-le-Saunier, La Vache qui rit fête cette année ses 100 ans. Pour l'occasion, samedi 11 et dimanche 12 septembre, elle organise des festivités réservées à tous les âges.
Du 11 au 12 septembre, la Vache qui rit fête son centenaine et organise une fête foraine.
Du 11 au 12 septembre, la Vache qui rit fête son centenaine et organise une fête foraine. © FTV/Hugues Perret

Dans le Jura, à Lons-le-Saunier, La Vache qui Rit fête cette année ses 100 ans. Pour l'occasion, ce week-end, elle organise des festivités réservées à tous les âges.

Elle n'était pas née il y a 100 ans et pourtant, La Vache qui rit, c'est l'un des fromages favoris d'Esther, venue à l'usine Bel samedi 11 septembre : "j’aime bien le goût, je trouve qu’on fait de bonnes choses avec et les Apericubs ils sont bons !"

Ce sont toutes les générations, qui se sont donné rendez-vous pour souffler les bougies de la marque de fromage jurassienne. Un produit qui rappelle à tout le monde des bons souvenirs. "Moi, je suis de Lons-le-Saunier, on a toujours connu la tour le long de la route avec la vache dessinée dessus, tous les Lédoniens la connaisse", raconte un visiteur. "Au Maroc avec mes parents, il y avait toujours de La Vache qui rit, parce que c’était un produit qu’on pouvait garder hors du frigo donc on se faisait de grosses tartines avec de La Vache qui rit et le petit adore aussi !", continue un autre habitant, accompagné de son fils.

Pour l'occasion, le groupe Bel a organisé une fête foraine. 15 stands aux couleurs de la marque, entourent plusieurs jeux écologiques, fait en bois ou en matériel recyclé.

Pour l'occasion, le groupe Bel a organisé des activités dans son usine.
Pour l'occasion, le groupe Bel a organisé des activités dans son usine. © FTV/Hugues Perret

"L’idée c’était d’avoir une fête ouverte à tous, pour les enfants et les plus grands, c’était vraiment l’idée de partager le produit, cette marque et tout ce qu’elle véhicule avec l’ensemble du tissu local", explique Yann Wederich, directeur de l’usine Bel de Lons-le-Saunier.

Les festivités dureront encore jusqu'à dimanche 12 septembre. L'occasion pour certains, de replonger en enfance. 

Un reportage de Quentin Carudel et de Hugues Perret

Avec Yann Wederich, directeur de l'usine Bel de Lons

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alimentation société