Cet article date de plus de 5 ans

Une famille de Foucherans touchée par le décès de son fils au concert au Bataclan

Cédric Gomet est décédé des suites de ses blessures lors de la fusillade au Bataclan. Une terrible nouvelle pour ses parents qui vivent à Foucherans dans le Jura. Depuis vendredi soir, ils ont passé des centaines de coups de téléphone sans avoir de réponse. 
Au delà de leur douleur, ils sont meurtris par la difficulté qu'ils ont éprouvé pour obtenir des informations malgré la mise en place d'un numéro spécial.
La préfecture de police a mis en place un numéro d’assistance aux victimes: le 0800 40 60 05. Mais, en raison de très nombreux appels, ce numéro de téléphone est difficile à obtenir. Un formulaire en ligne existe également sur le site du ministère de l'Intérieur mais ce type d'outil semble dérisoire en de telles circonstances. 
L’Assistance publique hôpitaux de Paris a également mis en place un numéro pour les personnes qui souhaitent des informations sur l’identité des victimes éventuellement hospitalisées à Paris : 01 40 27 40 27. 
Contacté par nos soins, la préfecture du Jura n'a pas pu intervenir pour donner des informations à la famille car "tout est géré par le procureur du parquet de Paris". 

Selon cette famille, ils auraient du être prévenus mais ce sont eux qui se sont démenés pour avoir des nouvelles de Cédric. Au début, ils gardaient espoir car un ami de leur fils, lui même blessé, leur avait dit qu'il l'avait vu, conscient et seulement blessé au visage. Il aurait réussi à partir.
À partir de là, les amis de Cédric lançaient un appel sur les réseaux sociaux : 

Après l'incertitude des quelques informations reçues par téléphone, la famille a malheureusement eu la confirmation par un ami du décès de Cédric. Son corps repose à l'Institut médico légal de Paris. 
Cédric Gomet était âgé de 30 ans. Ancien élève du BTS du lycée Viette de Montbéliard, il menait à Paris une carrière dans l'audiovisuel. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme