La capitaine de gendarmerie qui s'est immolée par le feu a été en poste en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Bourgogne

Nadia Mostefa, la capitaine de gendarmerie qui s'est immolée par le feu dans l'Hérault, est décédée. Elle avait été en poste en Bourgogne-Franche-Comté entre 2019 et 2020.

Mercredi 16 mars, nos confrères de Midi Libre rapportaient que Nadia Mostefa, une capitaine de gendarmerie en poste dans l'Hérault, s'était immolée par le feu dans son véhicule.

Rapidement transportée au service des grands brûlés du CHU Lapeyronie à Montpellier, cette quadragénaire n'a pas survécu. Son décès a été confirmé ce vendredi 18 mars.

Nadia Mostefa avait occupé un poste d'officier de communication au sein du groupement de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté, entre 2019 et 2020. France 3 Bourgogne a d'ailleurs réalisé plusieurs reportages grâce à son appui.

À l'aune du drame, les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux. 

Une enquête sur les circonstances de son suicide a été ouverte. Selon les premiers éléments, il semblerait que son passage à l'acte ait été motivé par la perte de la garde de son fils de 5 ans. Nadia Mostefa était en arrêt maladie depuis plusieurs mois, rapportent nos confrères de France 3 Occitanie.