Lacs, plans d'eau, cascades : quels sont les sites aquatiques de Bourgogne Franche-Comté où se rendre ?

Après 50 jours de confinement, l'envie de profiter du grand air et de la nature vous démange ? A défaut de plages et de bord de mer pour l'instant, voici plusieurs sites où pratiquer des activités nautiques ou tout simplement profiter du paysage.

Plage, baignade, voile, randonnée : le lac de Saint-Point, dans le Haut-Doubs, attire de nombreux amateurs d'activités "nature"
Plage, baignade, voile, randonnée : le lac de Saint-Point, dans le Haut-Doubs, attire de nombreux amateurs d'activités "nature" © R.A.

Dans le Doubs


Les lacs de Saint-Point et Remoray

C'est l'une des plus belles cartes postales et sites du Haut-Doubs. On peut à nouveau s'y rendre et en profiter, en partie seulement. La situation pourrait évoluer au 2 juin si la région passe en vert sur la carte du Covid-19.

Les activités nautiques individuelles tels que le canoë/kayak, aviron, voile, paddle, ou kitesurf y sont désormais autorisées sous réserve d’utiliser des équipements personnels. 
La pêche est autorisée uniquement depuis les embarcations privées.
Cette autorisation est subordonnée à la mise en œuvre par les Maires des communes concernées des mesures d’organisation et de contrôle des gestes barrières telle que la distanciation sociale, ainsi que l’interdiction des regroupements de plus de 10 personnes.
 

Voir cette publication sur Instagram

Une nouvelle semaine et de nouvelles aventures... tout en restant prudents 😌 📷@mamzellyly #chaonplage #chaon #montperreux #lacsaintpoint #lacdesaintpoint #hautdoubs #myhautdoubs #doubs #doubstourisme #visitdoubs #montagnesdujura #franchecomte #franchecomté #franchecomtetourisme #bourgognefranchecomte #bourgognefranchecomtetourisme #lac #lake #printemps #spring #pissenlit #dandelion #cetetejeresteenfrance #sun #sunnyday #sunshine #lakeview #springtime #springflowers #goodvibes

Une publication partagée par Doubs Tourisme (@doubs_tourisme) le

 


Ce qui reste interdit sur ces deux lacs

L’accès aux plages, la baignade, la circulation du bateau-promenade, l’utilisation de pédalos et la pêche depuis les berges demeurent interdites.
Les bases nautiques restent fermées.
Les personnes souhaitant accéder à ces plans d’eau ou y pratiquer une activité autorisée devront respecter strictement les mesures barrières.

 

 

 

Dans le Jura


L’accès aux plans d’eau et aux lacs ainsi que l’exercice des activités nautiques et de plaisance sont interdits.
Le Préfet peut sur proposition du maire, autoriser ces activités et l’accès aux plans d’eau et aux lacs.

Le Préfet a d'ores et déjà autorisé la réouverture partielle des cascades du Hérisson, site touristique très prisé.
 

Voir cette publication sur Instagram

💦 Cascade du Grand Saut 💦 Avec 60m de haut, cette cascade est la deuxième plus grande du site des Cascades du Hérisson 🤩 Mais savez vous pourquoi « Hérisson » ?? En 1388, le torrent se nommait YRISSON. La signification étymologique de ce nom donne : eau - sacrée. Au fil du temps et des déformations, le nom a évolué en passant par URAISSON (1413), URESSON (1434), HURESSON (1553), HURISSON (1788) et enfin HÉRISSON a partir de 1833. 🤓 Donc rien à voir avec le petit animal piquant 🦔 #cascadesduherisson #paysdeslacs #jura #juratourisme #waterfalls #nature #montagnesdujura #bourgognefranchecomtetourisme

Une publication partagée par Les cascades du Herisson (@lescascadesduherisson) le

 


L'accès du site est réglementé pour éviter la propagation du Covid-19. Les cascades sont accessibles par le haut (saut Girard) et par le bas (saut de l’Éventail), mais le tronçon du milieu est interdit. « Les maires des communes concernées par les cascades du Hérisson ont décidé de mettre en place des circuits le long des cascades, pour cheminer sans se croiser",  a expliqué le préfet. Mais sur le tronçon du milieu, le chemin est étroit. Ce tronçon est donc fermé ».

La maison des cascades et les toilettes sont fermées.
 

 


En Haute-Saône

A Vesoul, le lac de Vaivre est partiellement rouvert suite à un arrêté préfectoral en date du 15 mai.

Ce qui est autorisé

- L’accès au chemin permettant de faire le tour du lac ainsi que l’accès à la partie Jardin japonais pour la pratique d’une activité individuelle (promenade, marche, course à pied, vélo de loisir)
- L’accès aux zones d’activités sportives (tir à l’arc, tennis, pétanque)
- L’accès aux activités nautiques et de plaisance limité à une personne par embarcation sous réserve d’appliquer les règlements sanitaires en vigueur.
Dans tous les cas, l’accès à ces zones ne saurait conduire à la création d’un rassemblement regroupant plus de 10 personnes.

Ce qui reste interdit au Lac de Vaivre

-  L’accès à l’aire de jeu, à la plage, à la zone de baignade et aux activités de pêche jusqu’au 2 juin 2020
-  Le restaurant de la plage reste fermé
-  Les bancs sont rendus inaccessibles par de la rubalise
-  Les pique-nique et autres rassemblements statiques sont interdits

Dans le Territoire de Belfort

Il n'est toujours pas possible d'accéder à l'étang des Forges près de Belfort.  Le secteur entre dans la catégorie des « parcs et jardins » qui restent fermés jusqu’à nouvel ordre puisque le Territoire de Belfort est classé en zone rouge sur la carte de France du Covid-19.

Dans la Nièvre

L'interdiction des promenades au bord de l'eau a été levée, sauf pour les lacs. Considérés comme des lieux touristiques, des mesures de sécurité sont encore en cours d'élaboration.
La Préfète de la Nièvre autorise l'accès aux berges et chemins de halage des cours d'eau domaniaux et des canaux du département, ainsi qu'aux véloroutes les longeant. La préfecture insiste : pas de rassemblement de plus de dix personnes.

Entre le 28 mai et le 2 juin, d'autres mesures seront communiquées concernant l'accès aux lacs du Morvan et plans d'eau, actuellement toujours interdits.

En Saône-et-Loire

Le 12 mai, le Préfet de Saône-et-Loire maintenait l'interdiction d'accéder aux lacs et plans d'eau, tout comme l'exercice d'activités nautiques et de plaisance. 
La pêche de loisir a été autorisée ce vendredi 15 mai dans certaines communes, "sous réserve que les maires ne s'opposent pas à l'accès aux berges."

En Côte-d'Or

La pêche est autorisée depuis lundi en rivière et canal. Mais l'accès aux plans d'eau et étangs reste interdit au moins jusqu'a début juin, au même titre que les parcs et jardins. 
 

Dijon : avec le déconfinement, le lac Kir retrouve de la vie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société covid-19 santé