Le DFCO arrache le nul (3-3) à la dernière minute contre Montpellier !

Le DFCO a arraché le match nul, 3-3, contre Montpellier, samedi 1er octobre 2016. / © France 3 Bourgogne
Le DFCO a arraché le match nul, 3-3, contre Montpellier, samedi 1er octobre 2016. / © France 3 Bourgogne

Un triplé de Casimir Ninga et une avance de 3 buts à 1 n'auront pas suffi à Montpellier pour s'imposer : un but de Yohann Rivière en toute fin de rencontre a permis à Dijon d'arracher le match nul (3-3) à domicile, samedi lors de la 8e journée de Ligue 1. Un match de folie !

Par T.S. (avec AFP)

L'attaquant tchadien Casimir Ninga, auteur de sept buts en 2015-2016, n'avait pas encore marqué cette saison. Les Montpelliérains (17e, 7 pts), qui restaient sur deux défaites à Lyon (5-1) et face à Metz (1-0), n'ont plus gagné depuis la 1re journée, contre Angers (1-0). Les Dijonnais (15e, 8 pts) ne sont pas non plus sortis d'une zone inconfortable.
Résumé DFCO / Montpellier

Montpellier peut évidemment nourrir des regrets : Ninga avait ouvert la marque en trompant Baptiste Reynet d'une frappe enroulée sur un centre en retrait de Jérôme Roussillon (18e). Le Tchadien récidivait sept minutes plus tard en venant tromper de près le gardien dijonnais sur un service de Morgan Sanson (25e). Servi une nouvelle fois par Sanson, Ninga éliminait Fouad Chafik d'un crochet extérieur et battait Reynet d'une jolie frappe enroulée (58e) pour signer un triplé.

Mais les Bourguignons, beaucoup moins solides que la semaine dernière face à Rennes (3-0), faisaient preuve d'un beau mental pour revenir. Un peu avant la mi-temps, Loïs Diony avait bénéficié d'une faute de main du gardien montpelliérain Geoffrey Jourdren pour réduire le score dans un angle très fermé
(1-2, 39e). Diony, qui a porté son total de buts à quatre, était également impliqué sur le deuxième but, marqué contre son camp par le Belge Anthony Vanden Borre à moins de dix minutes du terme.


C'est finalement Rivière, entré en cours de jeu, qui arrachait le partage des points en trompant Jourdren sur une déviation de la tête à la dernière
minute (90e). Dijon prend un point inespéré, et peut savourer

"Je salue la combativité de mes joueurs"


Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon) : "On revient de très loin. Ce point, très important mentalement, nous l'avons obtenu à l'envie, à l'abnégation, mais pas forcément au talent. Mais nous avions décidé d'aller jusqu'au bout. Même après une première mi-temps ratée, où j'ai fait des mauvais choix. L'absence de Florent Balmont s'est fait ressentir. Toute la semaine, j'ai entendu dire que nous étions le FC Barcelone. C'était dans les têtes, et les joueurs ne sont pas tous habitués à cette exposition médiatique. Mais si techniquement, c'était très moyen, je salue la combativité de mes joueurs. Après le troisième but de Montpellier, on a subi un contrecoup avant de redresser la tête."
Yohann Rivière après DFCO / Montpellier
L'attaquant dijonnais a marqué à la dernière minute du match pour offrir au DFCO le match nul (3-3) contre Montpellier, lors de la 8e journée de Ligue 1. Réaction.

Frédéric Hantz (entraîneur de Montpellier) : "On fait le match qu'il faut. On inscrit trois buts à l'extérieur, lors d'un match que nous avons mentalement maîtrisé. Cette saison, nous avons mené sept fois au score, et pourtant nous ne comptons qu'une seule victoire... Notre problème est surtout mental, et je vais devoir axer mon travail sur ce point. Les joueurs ont montré de très bonnes choses dans le jeu. On marque trois fois, grâce à Casimir Ninga, dont la réussite est une bonne nouvelle. Et puis, nous encaissons deux buts gags. A 3-1, nous ne devons pas laisser Dijon revenir au score. Mais je suis convaincu que cette équipe vaut mieux que son classement actuel. Elle peut viser le milieu de tableau."

Rendez-vous mercredi 5 octobre à 20h, en direct sur la page Facebook de France 3 Bourgogne, pour participer à l'émission "DFCO & Débats". L'invité sera le milieu de terrain Jordan Marié. Préparez vos questions !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chalon-sur-Saône : 2 ans de prison dont 1 avec sursis pour l’éleveuse qui a incendié le chien Fudji

Les + Lus