Littérature jeunesse : un ami, c'est pour la vie

Qu'ils s'appellent Louise, Colette ou Nathanaël, les enfants placent l'amitié au-dessus de tout mais comment se faire des amis et les garder ?
Plongez dans le monde de l'amitié avec LouiseL'oiseau de Colette, Le blog de Nina et Les mystères de Larispem.
l'amitié en livres
l'amitié en livres © france 3 bourgogne

Chronique du 16 octobre 2018

 

Louise 
de Stéphanie Demasse-Pottier et Magali Dulain
Editions L'étagère du Bas

A partir de 5 ans

 

Louise de Stéphanie Demasse-Pottier et Magali Dulain
Louise de Stéphanie Demasse-Pottier et Magali Dulain © L'étagère du bas

Lorsque l'on est enfant, se faire des amis n’est pas toujours facile.
La petite Louise du livre de Stéphanie Demasse-Pottier et Magali Dulain n’y arrive pas.

Les autres pensent qu’elle est forte et fière comme une petite guerrière alors qu’elle se sent seule.
 
Louise de Stéphanie Demasse-Pottier et Magali Dulain
Louise de Stéphanie Demasse-Pottier et Magali Dulain © L'étagère du bas

Jusqu’au jour où arrive une autre fille nommée Louise.
C’est le coup de foudre, un coup de foudre amical comme seul en connaissent les enfants.

Même si elle sont très différentes, elles deviennent inséparables.
 
Louise de Stéphanie Demasse-Pottier et Magali Dulain
Louise de Stéphanie Demasse-Pottier et Magali Dulain © L'étagère du bas

Editée par une petite maison d’édition, L’étagère du bas, cette belle histoire, en noir et blanc, est empreinte de poésie.
Comme un miroir tendu aux enfants, cette petite Louise raconte parfaitement leurs émois amicaux.


L'oiseau de Colette
d'Isabelle Arsenault
Editions La pastèque

A partir de 6 ans
 
L'oiseau de Colette d'Isabelle Arsenault
L'oiseau de Colette d'Isabelle Arsenault © Edtions La Pastèque

L'amitié est un sentiment sans frontières, qui naît parfois d'une drôle de manière.
Direction le quartier de Mile End, à Montréal pour rencontrer Colette.

Cette petite fille vient d'emménager et elle décide de partir à la découverte de son quartier.
 
L'oiseau de Colette d'Isabelle Arsenault
L'oiseau de Colette d'Isabelle Arsenault © Editions La pastèque

Une fois dans la rue, elle croise des enfants.
Sans réfléchir, elle leur dit qu’elle cherche son animal de compagnie; un petit mensonge pour entamer la discussion.
 
L'oiseau de Colette d'Isabelle Arsenault
L'oiseau de Colette d'Isabelle Arsenault © Editions La pastèque


Le mensonge devient de plus en plus élaboré au fur et à mesure que la bande de copains qui aident Colette dans sa recherche, s’agrandit.
A la fin de la journée, Colette n’a toujours pas de d’animal de compagnie mais elle s’est fait beaucoup d’amis.

C’est un très beau livre, très graphique, essentiellement en noir et jaune, à mi-chemin entre l'album et la bande dessinée.

Il évoque à la fois la solitude, l’amitié, l’entraide et le mensonge.
 


Le blog de Nina &
Le blog de Charlotte
de Beka et Grégoire Mabire
Editions Bamboo

A partir de 9 ans
 
Le blog de Nina de Beka et Grégoire Mabire
Le blog de Nina de Beka et Grégoire Mabire © Bamboo

Cette bande dessinée raconte l’histoire de deux bandes de copains.

Dans Le blog de Nina, la fillette de 10 ans vient de quitter Paris pour un village de campagne.
L’acclimatation est difficile et pour garder le lien avec ses anciens copains, elle ouvre un blog.

La BD permet de suivre la nouvelle vie de Nina mais aussi le récit qu’elle en fait sur son blog et la réaction de ses amis.
 
Le blog de Nina de Beka et Grégoire Mabire
Le blog de Nina de Beka et Grégoire Mabire © Bamboo
 
Le blog de Nina de Beka et Grégoire Mabire
Le blog de Nina de Beka et Grégoire Mabire © Bamboo

La forme graphique de ces deux bandes dessinées est originale puisque les bulles traditionnelles voisinent avec les fenêtres du blog.

Le second tome, Le blog de Charlotte, raconte à nouveau les aventures de Nina mais surtout celles de sa copine Charlotte, passionnée de pâtisserie qui livre ses recettes.
 
Le blog de Charlotte de Beka et Grégoire Mabire
Le blog de Charlotte de Beka et Grégoire Mabire © Bamboo


Les albums passionnent les enfants dès 9-10 ans car elle traite de toutes les problématiques autour de l’amitié : 

Les mystères de Larispem
de Lucie Pierrat-Pajot
Editions Gallimard Jeunesse

A partir de 13 ans

 
Les mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot
Les mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot © Editions Gallimard

La trilogie Les mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot plonge le lecteur, en 1899, dans un Paris imaginaire rebaptisé Larispem.

Le progrès et la technique sont érigés en valeurs suprêmes au sein d’un régime populiste sur lequel règne la corporation des bouchers.
Le récit des inventions de l’époque vaut à lui seul la lecture du livre, notamment pour les passionnés de Jules Verne, l'une des figures tutélaires du livre.

 
Les mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot, illustrations de Donatien Mary
Les mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot, illustrations de Donatien Mary © Gallimard jeunesse


Dans ce décor, deux intrigues-phares se nouent:Pour pimenter le récit, l’auteure utilise l’argot des bouchers de la Villette, une sorte de verlan dans lequel boucher se dit Louchebem et Paris, Larispem.

L'auteure, Lucie Pierrat-Pajot est Nivernaise. Elle a obtenu pour le premier tome, Le sang jamais n'oublie publié en 2016, le prix du premier roman jeunesse décerné par Gallimard Jeunesse-Télérama et RTL. Les illustrations de Donatien Mary qui ponctuent chaque chapitre apporte un vrai cachet aux ouvrages.
 
L'auteur nivernaise Lucie Pierrat-Pajot
L'auteur nivernaise Lucie Pierrat-Pajot © C Hélie Gallimard

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture livres bande dessinée livres jeunesse littérature