• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Lure (Haute-Saône) : la 100ème maison de santé inaugurée en Bourgogne Franche-Comté

Dans le pôle santé de Lure travaillent à la fois des médecins libéraux et des médecins salariés. / © France 3 Franche-Comté / Fabienne Le Moing
Dans le pôle santé de Lure travaillent à la fois des médecins libéraux et des médecins salariés. / © France 3 Franche-Comté / Fabienne Le Moing

La 100ème maison de santé pluri-professionnelle de Bourgogne Franche-Comté a été inaugurée à Lure, en Haute-Saône.

Par Raoul Advocat

Le pôle santé de Lure, en Haute-Saône, est désormais pleinement opérationnel. Ce samedi 23 juin, la maison de santé pluri-professionnelle a été inaugurée.

Selon l’agence régionale de santé (ARS) cette ouverture " symbolise la dynamique de la Bourgogne-Franche-Comté pour développer l’exercice coordonné.  Plébiscité par les jeunes pour l’intérêt du travail en équipe et la mutualisation de certaines fonctions, il facilite la coordination des soins, en particulier lorsqu’ils sont complexes, et le parcours des patients."


Mitoyen de l'hôpital


La maison de santé à Lure fait partie du Pôle qui compte également un centre de santé.  Les deux entités sont intégrées dans un seul et même bâtiment mitoyen de l’hôpital. Médecins libéraux et médecins salariés y travaillent ensemble.


Plus de 55 ans


En Haute-Saône, la moitié des médecins généralistes a plus de 55 ans. Les maisons de santé représentent un atout pour attirer les jeunes médecins, qui souhaitent de meilleures conditions de travail que leurs aînés.

Les premières maisons de santé ont été ouvertes au début des années 2000. Il s'agissait de lutter contre la désertification médicale en regroupant médecins généralistes et spécialistes dans un même lieu.


Maison de santé de Lure
Une maison de santé a été inaugurée à Lure, en Haute-Saône. Intervenants : Robert Morlot, président communauté de communes, Pascal Mathis, directeur Groupement hospitalier Haute-Saône, Sylviane Beretta, psychologue. Reportage : T. Chauffour et F. Le Moing. Montage : S. Retoré.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus