Mâcon : la Sâone, théâtre d'un exercice militaire rare

Mercredi 10 mars, les bords de Saône à Mâcon se sont transformés en un théâtre d'opérations militaires de grande envergure. Une trentaine de soldats ont participé aux manoeuvres.

Le matériel du génie militaire de Besançon a permis aux véhicules de la Compagnie des Essences de Chalon-sur-Saône de traverser la Saône
Le matériel du génie militaire de Besançon a permis aux véhicules de la Compagnie des Essences de Chalon-sur-Saône de traverser la Saône © FTV Anthony Borlot

L'exercice est spectaculaire et assez rare : les moyens du  19ème régiment du Génie militaire de Besançon sont mis à contribution pour que des véhicules lourds de la Base Pétrolière de Chalon puissent franchir la Saône.

Un bac flottant pour franchir la Saône

Il suffit de 15 minutes pour qu'un véhicule du Génie se transforme en bac flottant. Ce genre d'engin est principalement utilisé pour transporter des charges lourdes, mais aussi a la capacité d'emport d'un char Leclerc, soit environ 56 tonnes !
De plus, il se déploie pour se transformer en pont, et jusqu'à quatre engins peuvent être couplés pour en faire un pont de 100 mètres !
 

La barge peut se déployer en un pont flottant
La barge peut se déployer en un pont flottant © FTV Anthony Borlot

Le 19ème Régiment du Génie, un appui stratégique incontournable

Ce sont les sapeurs du 19ème régiment du Génie de Besançon qui sont à la manoeuvre de cet exercice. Déployés au Mali et au Liban, ils ont pour missions principales le déminage et le maintien des infrastructures. Leur savoir-faire est parfois mis à contribution sur le sol national : comme en octobre dernier au Nord de Nice,  après le passage dévastateur de la tempête Alex.

Colonel Jean-Charles Camps, chef de corps du 19ème Régiment du Génie de Besançon, explique la présence du Régiment à Mâcon : "C'est la première fois que nous venons ici et le site est particulièrement adapté. Parce que c'est particulièrement un grand fleuve, particulièrement adapté pour l'emploi de ce type d'équipement, l'engin de franchissement de l'avant que vous voyez derrière moi"

L'exercice s'effectue avec le concours de la Base Pétrolière de Chalon-sur-Saône.
Le Régiment du Génie va devoir aider plusieurs véhicule à franchir la Saône. C'est une première pour le Capitaine Marie, Service de l'Energie Opérationnel, Base pétrolière de Chalon sur saône : "C'est un exercice assez rare, donc c'est très motivant pour le personnel d'avoir la chance de participer à ce genre d'exercice [...] Nous avons besoin, pour le succès de la mission, de connaitre les procédures des autres armées avec lesquels nous sommes amenées à effectuer notre mission »

Une coopération qui s'inscrit dans la durée entre régiments

L'exercice s'effectuait mercredi 10 mars mais la coopération va se poursuivreentre les régiments bisontins et chalonnais. Un exercice conjoint pour construire un oléoduc temporaire pourrait voir le jour dans les prochains mois.
 

Le reportage d'Alexandre Baudrand et Anthony Borlot
Intervenants :

Mâcon : exercice militaire sur la Saône

 

Le 19ème Régiment du Génie de Besançon

Régiment d’appui de la 1re division, le 19e RG détient deux composantes majeures et complémentaires : l’appui génie au combat et l’appui au déploiement.
Il est ainsi le seul régiment de l’arme du génie à pouvoir remplir toutes les missions de l’arme et sur court préavis (combat du génie, appui au déploiement opérationnel, travaux lourds,…). Outre ses capacités de combat au contact, d’ouverture d’itinéraires et de franchissement, il détient des sections spécialisées dans la fouille opérationnelle spécialisée, des équipes de déminage, des plongeurs de combat du génie. Ses savoir-faire d'appui au déploiement lourd et d’appui au déploiement opérationnel lui permettent également de réaliser la plupart des chantiers de type travaux publics, en France comme sur les théâtres d’opérations extérieures.

Le 19e RG est le régiment le plus important en effectifs de la Force Opérationnelle Terrestre.
Il regroupe ainsi plus de 1 630 sapeurs d’active et de réserve. Le régiment se compose de neuf compagnies : une compagnie de commandement et de logistique, une compagnie d’appui, deux compagnies de combat, une compagnie d’appui au déploiement opérationnel, deux compagnies d’appui au déploiement lourd et deux compagnies de réserve.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité insolite