Marie-Guite Dufay : "Je suis présidente de tous les Bourguignons et tous les Francs-Comtois"

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L. avec Muriel Bessard
Marie-Guite Dufay a été élue présidente de la région Bourgogne Franche-Comté lundi 4 janvier 2016
Marie-Guite Dufay a été élue présidente de la région Bourgogne Franche-Comté lundi 4 janvier 2016

Marie-Guite Dufay a été élue présidente de la région Bourgogne Franche-Comté lundi 4 janvier 2016 lors de la session de rentrée de l'assemblée constituée des 100 conseillers élus les 6 et 13 décembre derniers. Il a fallu procéder à un 2e tour pour que Marie-Guite Dufay soit élue avec 51 voix. 

Maintenant que ce moment compliqué est passé, je m’adresse à vous avec forcément de l’émotion.

"Je pense notamment à mes parents qui ne sont plus là", a indiqué la nouvelle présidente de la région Bourgogne Franche-Comté.
Elle a aussi cité Raymond Forni, l’ancien président du conseil régional de Franche-Comté à qui elle a succédé quand "il nous a quitté il a 8 ans presque jour pour jour". Elle a également évoqué d'anciens élus bourguignons dont François Mitterrand ou encore Jean-Pierre Soisson. 

Marie-Guite Dufay a tout de suite eu quelques mots pour rassurer les agents : "nous organiserons le changement" et "il n’y aura aucune mobilité géographique contrainte". Elle a aussi promis un "équilibre des directions entre Dijon et Besançon".




Modestie, humilité et responsabilité

C’est sur ces 3 valeurs que la présidente dit s’appuyer pour diriger la grande région et mettre en place les 110 propositions et les 3 défis qu’elle a définis dans son programme pour que la Bourgogne Franche-Comté compte « dans l’Europe de demain » :
  • La construction de la région 
  • La bataille de l’emploi
  • L’émergence d’un modèle de développement plus durable

La construction de la région : « nous sommes fait pour vivre ensemble ».

« Nos destins ont toujours été liés  d’une manière ou d’une autre », a déclaré la nouvelle présidente de Bourgogne et de Franche Comté, « nous sommes fait pour vivre ensemble ».
Pour créer une identité commune à la Bourgogne et à la Franche-Comté, la présidente veut s’appuyer sur la culture, le sport pour tous, l’aide à la vie associative et au bénévolat. Il est indispensable aussi, a expliqué Marie-Guite Dufay, de renforcer les solidarités à travers la gratuité des manuels scolaires ou des transports scolaires qu’elle souhaite mettre en place.
Autre point d’appui important : la démocratie et l’implication de tous. Pour cela, la nouvelle présidente a proposé à « la principale force d’opposition de présider la 1ère commission, celle des finances ».

 

 

 

La bataille de l’emploi

La bataille de l’emploi doit se faire par le biais d’une économie de qualité, à l’écoute des entreprises a déclaré Marie-Guite Dufay qui veut organiser « la tenue d’une  conférence sociale régionale avec les partenaires sociaux d'ici l'été ".
Elle a expliqué également vouloir puiser dans « les nombreux gisements » qui existent dans la région, citant l’industrie du numérique, la haute précision ou encore l’agriculture.
Enfin, la formation est « le nerf de la guerre économique » a également expliqué la présidente de BFC  qui rêve d’une université forte car « il n’y a pas de région forte sans université forte».

 

Un modèle de développement plus durable

Dans son discours, Marie-Guite Dufay a annoncé sa volonté de faire de la Bourgogne Franche-Comté un territoire à énergie positive « qui produit autant qu’il consomme » en baissant la consommation d’énergie et en développant les énergies renouvelables. Elle souhaite que la Bourgogne Franche-Comté devienne un territoire « zéro déchet » en développant le recyclage et le réemploi. Enfin, elle a déclaré vouloir développer les transports (elle rêve d’un « TER-GV » entre Besançon et Dijon) avant de conclure que la Bourgogne Franche-Comté devait devenir la région de la qualité portée par ses valeurs d’audace et de coopération.

La nouvelle présidente a ensuite passé la parole à l'ancien président François Patriat.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.