• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Messigny-et-Vantoux : le Grand Prix de push cars à fond la caisse

Une soixantaine de participants âgés de 5 à 80 ans ont participé à la 2e édition du Grand Prix de push cars de Messigny-et-Vantoux, en Côte-d'Or
Une soixantaine de participants âgés de 5 à 80 ans ont participé à la 2e édition du Grand Prix de push cars de Messigny-et-Vantoux, en Côte-d'Or

Une soixantaine de participants âgés de 5 à 80 ans ont participé à la 2e  édition du Grand Prix de push cars de Messigny-et-Vantoux, à une dizaine de kilomètres de Dijon. Le soleil et la bonne humeur étaient au rendez-vous.

Par Beatrice de Lavergne

Une vingtaine d’équipes se sont retrouvées dimanche 24 juin 2018 pour participer au Grand prix de push cars. Ces véhicules artisanaux sans moteur sont mus par la force d'un pousseur.

Les push cars doivent être réalisés uniquement avec des matériaux de récupération. Grâce à la créativité des concepteurs, cela donne des caisses à savon bricolées et décorées avec humour. Le thème de cette deuxième édition était d’être le plus original possible, tout en respectant les règles de sécurité. Une coupe a récompensé le plus beau push car.



Plusieurs épreuves étaient au programme des compétiteurs enfants et adultes :
-une course de vitesse à deux
-une épreuve de poussée : le pousseur donne un maximum d’élan et celui qui va le plus loin gagne.
-un gymkhana : sur ce parcours chronométré, les coureurs doivent slalomer sans faire tomber les quilles. Une quille tombée équivaut à une pénalité de 5 secondes.

A l’arrivée, une journée sous le signe de la rigolade grâce à l'ASCMV (Association sportive et culturelle de Messigny-et-Ventoux) qui organisait l’évènement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Notre-Dame de Paris : le savoir-faire des bâtisseurs du château de Guédelon

Les + Lus