Météo : après l’orage de grêle dans le Doubs on vous explique quelles démarches effectuer auprès des assurances

Court mais violent. L’orage de grêle qui s’est abattu sur plusieurs communes du Doubs a endommagé maisons, voitures et abris de jardin. Entre bris de glace des maisons et bris de glace des voitures, la prise en charge peut être différente. Explications.

80% des habitants du secteur de Vercel-Villedieu-le-Camp et Valdahon auraient été touchés par le violent orage de grêle de samedi 19 juin dans le Doubs.
80% des habitants du secteur de Vercel-Villedieu-le-Camp et Valdahon auraient été touchés par le violent orage de grêle de samedi 19 juin dans le Doubs. © Maxppp

"On a  juste eu le temps de mettre les deux voitures au garage. Les grêlons étaient aussi gros que des balles de tennis. Les enfants ont eu peur". Dimanche 20 juin, Angélique Labbez-Jouillerot habitante de Villers-Chief dans le Doubs témoigne par téléphone de ce court instant, dix minutes, durant lequel, impuissante, elle a assisté aux dégâts chez elle. "Un panneau solaire a été détérioré ainsi que la cabane du jardin et quelques tuiles".

Un violent orage de grêle s'est déversé samedi 18 juin en fin de journée sur le Doubs.
Un violent orage de grêle s'est déversé samedi 18 juin en fin de journée sur le Doubs. © Facebook Météo-Comtoise

Mais après l’orage de grêle place aux questions pour ces sinistrés. Stéphane Jacquemin, président de l’Agéa-90, Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance, répond aux principales interrogations.

Quelle est la première démarche à effectuer après un sinistre lié à la grêle ?

La foudre et la grêle ne sont pas une catastrophe naturelle, la sécheresse et les inondations en revanche le sont. Inutile donc d’attendre que le maire de votre commune fasse une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle pour effectuer des démarches.

Les sinistrés peuvent d'ores et déjà faire leur déclaration de sinistre à leur assurance. Ils ont jusqu’à cinq jours à partir de la prise de connaissance des dégâts pour faire cette démarche. Une personne qui rentre de vacances et découvre un sinistre chez elle, dispose donc d’un délai de cinq jours pour sa déclaration.

Quels dommages sont pris en compte ?

Pour les voitures, si vous êtes assurés « tous risques », les dommages sur les vitres et la carrosserie sont pris en charge. En revanche, si vous êtes assurés au tiers, il faut avoir souscrit une option « garantie-dommage » pour une indemnisation bris de glace et carrosserie.

Pour les maisons, la grêle et la foudre sont incluses directement dans les contrats d’assurance habitation au titre du bris de glace.

Le bris de glace concerne les vitres posées à la verticale comme les baies vitrées. Les tables de salon de jardin en verre, sont des vitres horizontales. Pour être indemnisé sur des vitres horizontales, il faut une extension de garantie ou avoir souscrit une garantie « pack-jardin ».

Si dans votre maison vous avez eu un dommage lié à la foudre, deux options :

Dès que vous souscrivez un contrat d’assurance, fates-vous expliquer toutes les subtilités pour éviter les surprises en cas de sinistre. L’assureur est là pour vous apporter toutes les explications nécessaires et doit vous informer des différentes options.

Quel est le délai pour être remboursé ?

Tout dépend de votre compagnie d’assurance. Mais une fois le sinistre déclaré à votre compagnie d’assurance, prenez des photos, c’est préférable. En fonction de la gravité du sinistre, vous pouvez mettre à l’abri, protéger ce qui est endommagé chez vous. Vous pouvez également envoyer des devis à l’assureur. Suivant la gravité et le montant des dégâts, un expert peut se déplacer mais ce n’est pas une obligation.

Enfin, concernant les bris de glaces auto, les garagistes sont directement payés par les assurances. Pour la grêle, la prise en charge peut prendre un peu plus de temps.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo infos pratiques société