Météo : les températures très douces vont durer encore une dizaine de jours en Bourgogne

Il y a quelques jours, sortir sans ses gants et son bonnet était quelque peu téméraire. Mais depuis le début de cette semaine, les températures sont redevenues positives en Bourgogne et vont le rester. Comment expliquer ce changement soudain ? Nous avons interrogé un prévisionniste de Météo France.

Le lac Kir à Dijon, ce jeudi 18 février.
Le lac Kir à Dijon, ce jeudi 18 février. © France Télévisions

Le froid polaire a laissé place à des températures très douces. La semaine dernière, la Bourgogne grelotait, avec par exemple des températures entièrement négatives du 10 au 13 février à Dijon. Ce jeudi, on attend jusqu'à 14 degrés dans la préfecture de Côte-d'Or, 16 à Auxerre (Yonne) et même 17 à Nevers (Nièvre).

"Il y a quelques jours, il y avait un anticyclone qui s'était positionné sur les pays scandinaves, sur le nord de l'Europe, et ça nous a dirigé un flux de nord à nord-est qui venait des latitudes très froides, précise François Lequeu, prévisionniste conseil pour Météo France à Dijon. Cet air très froid est venu jusque sur la France, c'est pour ça qu'on a eu un petit épisode de quatre ou cinq jours avec des températures vraiment très en dessous des normales."

Cet anticyclone s'est ensuite décalé sur l'est de l'Europe. "Autour de l'anticyclone, on a des vents qui tournent dans le sens des aiguilles d'une montre. L'anticyclone s'est décalé vers la Russie, on a maintenant un flux de sud. Si bien que c'est un air très chaud qui vient maintenant d'Afrique du Nord qui remonte sur l'Europe occidentale et la France. Il faut également noter qu'on a des journées relativement ensoleillées. Ça aide pour que les températures montent encore un peu plus", poursuit le prévisionniste.

Bien au-dessus des normales

Ces températures très douces vont perdurer une dizaine de jours. "L'anticyclone se trouve maintenant sur l'est de l'Europe et puis on a de notre côté un centre dépressionnaire assez creux sur l'Atlantique nord. Ça rajoute au fait que cet air chaud continue à circuler entre l'Afrique du nord et l'Europe occidentale", complète François Lequeu.

Les maximales prévues ce jeudi
Les maximales prévues ce jeudi © France Télévisions

Les températures moyennes, calculées sur une période de trente ans, sont de 7 à 8 degrés dans la région à cette période de l'année et de 10 degrés fin février. On est donc bien au-dessus ces derniers jours. "On atteint en ce moment des températures autour de 13 ou 14 degrés. Et ça va même continuer d'augmenter. Entre samedi et mardi prochain, on sera plutôt avec des températures de 16 à 18 degrés. Donc on aura un écart de près de 10 degrés par rapport à la moyenne par endroits". C'est dans la Nièvre et dans l'Yonne qu'il doit faire le plus doux. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo