• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Météo : la marche pour le climat interdite entre Chaux et Bouilland … à cause de la canicule !

La marche d'une quinzaine de kilomètres est prévue le 29 juin entre Chaux et Bouilland. / © Google Street View
La marche d'une quinzaine de kilomètres est prévue le 29 juin entre Chaux et Bouilland. / © Google Street View

Une marche pour le climat était prévue entre les villages de Chaux et Bouilland, en Côte-d’Or, samedi 29 juin 2019. Mais, la manifestation a été interdite … à cause de la canicule.
 

Par B.L.

Le groupe des Amis de la Terre de Nuits-Saint-Georges avait prévu une marche entre les villages de Chaux et de Bouilland, dans les Hautes-Côtes.

"L'occasion de redécouvrir de magnifiques paysages de la région et de parler réchauffement climatique", indiquaient les organisateurs.

Le parcours d’une quinzaine de kilomètres entre Chaux et Bouilland avait été raccourci en raison des fortes chaleurs et avait été réduit à 8 km. Mais, finalement, tout le projet devra être repoussé à cause de la canicule.

En effet, le préfet de Côte-d’Or a décidé d’annuler huit "manifestations sportives" qui devaient avoir lieu samedi 29 et dimanche 30 juin, et parmi elles la marche pour le climat entre Chaux et Bouilland.

Une décision prise "compte-tenu du maintien du niveau 3 du plan canicule dans le département, de son placement en dépassement du seuil d’information et de recommandation de pollution à l’ozone et des risques sanitaires encourus par les compétiteurs et le public", indique la préfecture de Côte-d’Or.

Le préfet "invite également les maires, au vu de la situation et en fonction des circonstances locales, à reporter les manifestations sportives qu’ils auraient autorisées ce week-end", précise le communiqué.

 

"On attend maintenant des mesures concrètes"


"On attend maintenant des mesures concrètes de la part du gouvernement, de la Région Bourgogne-Franche-Comté et de la ville de Dijon pour enrayer sérieusement cet emballement climatique", indique le groupe des Amis de la Terre de Nuits-Saint-Georges. "On a bien noté que l'Assemblée Nationale votait il y a quelques jours "l'urgence écologique et climatique".  Nous attendons maintenant des actes concrets.
✅ On sait que l'#agriculture par exemple joue un rôle majeur dans la protection du #climat et de la #biodiversité
✅ Le #train doit remplacer avions et camions
✅ Les énergies renouvelables doivent être soutenues et ancrées dans une logique citoyenne et territoriale.... 
Et avec les copains on a pleins d'autres bonnes idées si besoin."

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus