Morey-Saint-Denis : des cours d'équitation western à la Ferme de la Buère

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.
Avec l'équitation western, on apprend à manipuler du bétail comme les cowboys aux Etats-Unis.
Avec l'équitation western, on apprend à manipuler du bétail comme les cowboys aux Etats-Unis.

Trouver le "far west" à 30 minutes de Dijon, c’est possible. A Morey-Saint-Denis, "Mountain Farm" propose une initiation à l'équitation western. On apprend à manipuler du bétail comme les cowboys aux Etats-Unis. Cette discipline connaît un succès grandissant !
 


Apprendre à travailler avec les chevaux comme le font les cowboys des ranchs américains : c’est ce que propose "Sam" Lenoir qui a pris les rênes de la Ferme de la Buère il y a 15 ans. Dans ce domaine de Côte-d’Or baptisé "Mountain Farm", on peut s’initier à l'équitation western à partir de 12 ans.


Il y a notamment des cours de "cattle drive", c'est-à-dire de conduite du bétail.
Cela sert, par exemple, à amener les bêtes de leur pré d’hiver à leur pré d’été. "Les chevaux permettent de travailler dans le calme, car les vaches n’ont pas peur d’eux. Le "cattle drive" permet aussi aux cavaliers de travailler sur de grandes distances sans avoir à courir derrière le troupeau."


 Reportable de Maeva Damoy, Romain Liboz, Gilles Parnalland et Rachel Nectoux avec :
-"Sam" Lenoir, Mountain farm, Ferme de la Buère
-Guy, adepte de l'équitation western

 

Conduire un troupeau, manier un lasso, faire effectuer une marche arrière à son cheval, etc.

Pour pratiquer l’équitation western, le cavalier doit apprendre à contrôler sa monture de manière à la fois souple et très précise. Un duo pour lequel les chevaux de race "quarter horse" sont particulièrement doués.

Mais, avant d’arriver à travailler en parfaite entente, il faut en moyenne deux années d’entraînement avec 5 à 6 séances par semaine.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.