• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Christiane Taubira est l'invitée d’honneur du Festival du mot à La Charité-sur-Loire

Christiane Taubira, garde des Sceaux, et ministre de la Justice devant l'Elysée / © BERTRAND GUAY / AFP
Christiane Taubira, garde des Sceaux, et ministre de la Justice devant l'Elysée / © BERTRAND GUAY / AFP

L’ancienne garde des Sceaux, invitée d’honneur de la 13e édition du Festival du mot de La Charité-sur-Loire dans la Nièvre, a prononcé jeudi 25 mai 2017 un discours d’ouverture devant un public venu la rencontrer.

Par JD

"Qu'on ne me dise pas que les mots n'existent pas". C’est par des mots empruntés à l’ancien président américain Barack Obama que Christiane Taubira, ancienne garde des Sceaux, a débuté son discours jeudi 25 mai en ouverture du Festival du Mot de la Charité-sur-Loire.


L’ancienne ministre de la Justice, invitée d’honneur de la 13e édition de ce festival qui met la langue française à l’honneur, a insisté sur la nécessité de s’affirmer par son discours. "Si je commence par des mots de politique, c'est parce que j'ai envie de partager mon humeur. C'est parce que, malheureusement, la parole politique est devenue largement paresseuse. [...] Cette fonction tribunicienne de la femme et de l'homme politique est essentielle. Ne pas l'assumer, c'est faillir", a-t-elle déclaré.

Christiane Taubira est l'invitée d’honneur du Festival du mot à La Charité-sur-Loire
Christiane Taubira, ancienne garde des Sceaux, est l’invitée d'honneur de la 13e édition du festival du Mot, à la Charité-sur-Loire, dans la Nièvre. Elle a prononcé un discours d’ouverture très apprécié par le public.  - Karim Baïla, Tania Gomes et Laurence Crotet-Beudet
Le reportage de Karim Baïla, Tania Gomes et Laurence Crotet-Beudet


Le Festival du Mot se déroule jusqu’au dimanche 28 mai à La Charité-sur-Loire.
C'est "renouveau" qui a été désigné Mot de l’année 2017 parmi les onze retenus par Roland Cayrol, qui a pris la suite du linguiste Alain Rey à la présidence du jury du Mot de l'année.
       
     

A lire aussi

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus