"Cité des Présents" : l'ouverture de l'ex-musée du Septennat François Mitterrand à Château-Chinon, de nouveau retardée

La Cité des Présents, dont l'ouverture était prévue en mai 2024, est retardée d'au moins un an pour des problèmes de conception d'une partie des bâtiments. Le projet regroupe les anciens musées du Septennat et du Costume à Château-Chinon (Nièvre).

Un panneau disant "ouverture prochaine" est apposé devant la future Cité des Présents, mais il n'est pas prêt de disparaître !
Alors que le nouveau complexe devait accueillir le public à partir du mois de mai de cette année, son inauguration ne devrait finalement pas avoir lieu avant le printemps 2025.

Problèmes de climat

La raison pour laquelle l'ouverture est repoussée, c'est que dans une partie du bâtiment, une moisissure est apparue sur les murs. La conséquence, selon le Conseil Départemental de la Nièvre, d'un mauvais renouvellement de l'air dû à un défaut de conception. 

Sans des conditions d'hygrométrie et de températures stables, la réinstallation des collections n'a pas pu s'effectuer. Des expertises sont actuellement en cours pour déterminer les responsabilités, entre le cabinet d'architecte et les bureaux d'études.
Des travaux seront ensuite nécessaires pour mettre en place un système de ventilation.

Espéré au départ pour 2022, le projet connaît un nouveau retard, mais la population se montre plutôt compréhensive. Par exemple, une retraitée déclare : "S'il y a de la moisissure, c'est pas la peine de faire abimer de belles choses ! C'est dommage pour les gens qui ont vu que ça allait ouvrir."

Une jeune femme déplore : "Ça fait déjà le quatrième retard qu'il y a depuis la décision de l'ouverture !"

Une autre retraitée se montre ennuyée : "On attendait cela avec impatience malgré tout, parce que ça va être quelque chose d'important pour Château-Chinon et les environs, pour la Nièvre !"

Pas d'ouverture avant la nouvelle saison touristique

Pour le Département de la Nièvre, la réouverture ne peut se faire qu'en début de saison touristique. Ce sera donc 2025, si aucun nouveau contretemps ne vient s'ajouter d'ici là.

En attendant, et faute de mieux, des expositions "hors les murs" sont envisagées pour l'été prochain, afin de donner un avant-goût de la Cité des Présents.

► avec Rémy Chidaine, journaliste au bureau de France 3 Nevers