Faux billets de 20 euros et autres arnaques : les conseils des gendarmes pour déjouer tous les pièges

Des billets de 20 euros / © Vincent Isore/IP3 /MAXPPP
Des billets de 20 euros / © Vincent Isore/IP3 /MAXPPP

Les gendarmes de la Nièvre et de Saône-et-Loire tirent la sonnette d’alarme. Des escrocs opèrent dans la région : certains utilisent de faux billets de 20 euros, d’autres se font passer pour des collectionneurs et proposent d’échanger des billets contre d'autres coupures.
 

Par B.L.

Plusieurs commerçants ont été victimes d’arnaques aux billets de banque ces derniers temps. Il s'agit de scénarios bien rodés, qui se déroulent dans toute la France. La Bourgogne n'est pas épargnée.

 

 

Comment reconnaître un faux billet de 20 euros ? 

Dans la Nièvre, la gendarmerie met en garde les commerçants, et notamment ceux qui tiennent des bars-tabacs.
Des escrocs tentent de payer avec de faux billets de 20 euros. Il s’agit en fait de faux billets de banque utilisés au cinéma, au théâtre, dans les spectacles de magie, les jeux, etc.
Ces billets de 20 euros, qui sont en vente libre sur internet, présentent de grandes ressemblances avec de vraies coupures de monnaie.

Pour savoir si on a affaire à de faux billets, il faut donc vérifier s’ils ne portent pas les signes suivants :

- la mention "This is not legal. It is to be used for motion props only" apparaît sous les écritures de la BCE rédigées en plusieurs langues, indique la gendarmerie.

- autre indice : la mention "Movie Money" est inscrite sous la bannière de l’Europe.

Les commerçants doivent "faire preuve d’une vigilance accrue, notamment auprès des clients de passage", rappelle la gendarmerie de la Nièvre. Ils ne doivent pas se laisser "distraire par un éventuel complice".

La règle numéro un est simple : "N'encaissez surtout pas l'argent avant d'avoir contrôlé la conformité de la coupure et l’existence de l’ensemble des signes de sécurité".

Ensuite, il faut "alerter la gendarmerie sans délai en cas d'escroquerie ou tentative d’escroquerie en composant le 17".

 
Des faux billets de 20 euros, destinés au cinéma, au théâtre ou aux spectacles de magie, sont en vente sur internet. / © Page Facebook gendarmerie de la Nièvre
Des faux billets de 20 euros, destinés au cinéma, au théâtre ou aux spectacles de magie, sont en vente sur internet. / © Page Facebook gendarmerie de la Nièvre
 

Attention aux prétendus collectionneurs de billets !

En Saône-et-Loire, les gendarmes mettent en garde contre un autre type d’arnaque qui a été repérée dans le département. Il s’agit de prétendus collectionneurs de billets.

"Leur manière d'opérer est toujours la même. Ils pénètrent dans un magasin afin d'échanger un billet contre d'autres billets. Ils se disent collectionneurs et demandent que les numéros de séries des billets reçus contiennent la lettre "F". Ils proposent leur aide aux commerçants afin de rechercher les billets possédant la lettre demandée. Ce n'est qu'en comptant leur caisse le soir que les commerçants s’aperçoivent qu'ils se sont fait voler de l'argent. Les sommes peuvent parfois être élevées", explique la gendarmerie.

Ces malfaiteurs opèrent "le plus souvent en couple et s'expriment en français avec un fort accent étranger", ajoute la gendarmerie de Saône-et-Loire.

Face à cette situation, les gendarmes donnent aux commerçants les conseils suivants :

- "refusez de leur donner leur monnaie et surtout évitez qu'ils passent derrière votre comptoir"

- "faites immédiatement le 17 afin de prévenir la patrouille la plus proche et prenez le maximum de renseignements sur ces individus, ainsi que sur le ou les véhicules utilisés".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus