L'épéiste Gauthier Grumier ovationné à Nevers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cyrielle Cabot
Nevers a célébré son champion ! Gauthier Grumier a reçu les honneurs de sa ville natale ce matin, en présence d’environ 200 personnes ! La ville a voulu ainsi montrer sa reconnaissance envers le double médaillé de Rio qui a grandi et commencé l’escrime dans la cité ducale !

Plus d'une semaine après sa médaille de bronze en individuel et la médaille d'or en équipe à Rio, l'épéiste Gauthier Grumier est de retour à Nevers, sa ville natale, lundi 22 août 2016. La ville l'a accueilli en grandes pompes avec une cérémonie en son honneur.

Mardi 9 août 2016, l'épéiste Gauthier Grumier, numéro 1 mondial remporte la médaille de bronze à Rio. Quelques jours plus tard, c'est la médaille d'or qu'il arbore autour de son cou avec l'équipe de France d'épée

Alors quand il arrive dans sa ville natale de Nevers, dans la Nièvre, lundi 22 août 2016, il est accueilli par une foule en liesse qui l'applaudit et le félicite. Une cérémonie d'honneur était organisée par la mairie pour l'occasion. Une attention à laquelle l'épéiste n'est pas habitué. 

"on parle rarement de l'escrime dans les médias, alors j'en profite"

"Je ne sais pas trop ce que je dois faire, je ne suis pas habitué à ce marathon médiatique", a t-il raconté au micro de France 3 Bourgogne. "Mais je savais bien qu'en rentrant avec deux médailles, je saurai sollicité."

Malgré la fatigue, l'épéiste répond à de multiples sollicitations depuis qu'il est rentré à Paris la semaine dernière. "Je prends sur mon temps libre, c'est compliqué. Mais on parle rarement de l'escrime dans les médias, alors j'en profite", a t-il ajouté. 

"Ici, c'est l'endroit où je peux me reposer, oublier un peu les entraînements et couper avec la pression."

Le jeune papa, qui s'est endormi avant même de pouvoir regarder la cérémonie de clôture des Jeux olympiques dimanche 21 août, profitera de sa visite chez ses parents à Nevers pour se reposer. "Nevers est ma ville natale, mes parents y vivent donc j'y suis forcément attaché. C'est mon histoire", a t-il rappelé ajoutant, "Ici, c'est l'endroit où je peux me reposer, oublier un peu les entraînements et couper avec la pression."


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité