• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le sous-marin La Minerve, qui a coulé en 1968, a été retrouvé : des marins de Bourgogne étaient à bord

Le sous-marin La Minerve
Le sous-marin La Minerve

Le sous-marin français La Minerve a coulé il y a un demi-siècle avec 52 hommes à bord. L’épave a été retrouvée au large de Toulon lundi 22 juillet 2019. Des marins originaires de Bourgogne faisaient partie de l'équipage disparu. 
 

Par avec AFP


"Nous venons de retrouver la Minerve. C'est un succès, un soulagement et une prouesse technique. Je pense aux familles qui ont attendu ce moment si longtemps", a annoncé Florence Parly, la ministre des Armées.
 


Le sous-marin militaire La Minerve était en exercice à une trentaine de kilomètres au large de Toulon le samedi 27 janvier 1968 quand il a coulé avec 52 hommes à bord.

Collision avec un bateau, explosion d'un missile, d'une torpille, accident du tube d'aération, avarie des deux barres arrière … On ne sait toujours pas ce qui a causé le naufrage de La Minerve. Le sous-marin a coulé en quatre minutes seulement malgré les opérations de secours entreprises sur le champ. Jusqu'à présent, l'épave n'avait jamais pu être localisée.

 


En octobre 2018, des familles de disparus de la Minerve avaient lancé un appel pour que de nouvelles recherches soient entreprises. Elles ont recommencé au début de l’année.

Les données ont été revues à la lumière des connaissances scientifiques actuelles. Un travail qui a porté ses fruits puisque le navire américain Seabed Constructor, arrivé mardi dernier pour participer aux recherches, a repéré le sous-marin.

Des images de drones ont confirmé que l’épave se trouve à 45 kilomètres de Toulon, où elle gît à 2 370 mètres de fond.

  
Une photo de l'équipage du sous-marin La Minerve prise en 1965 / © STF / AFP
Une photo de l'équipage du sous-marin La Minerve prise en 1965 / © STF / AFP



Deux marins de Bourgogne ont disparu à bord de La Minerve 

Deux marins originaires de la Nièvre se trouvaient à bord de La Minerve, rappelle le Journal du Centre. Il s’agit de :

-le quartier-maître François Meunier, un torpilleur âgé de 19 ans, qui était originaire de Nevers.

-le matelot Edmond Rabussier, un mécanicien de 18 ans, originaire de Bitry, qui faisait sa première plongée ce jour-là.

Une cérémonie en mer sera bientôt organisée pour les familles.
 

L’équipage du sous-marin La Minerve disparu en 1968

- Commandant : Lieutenant de vaisseau André Fauve

- Officier en second : Lieutenant de vaisseau Bernard Gadonnet

- Lieutenants de vaisseau : Jean Agnus, Patrice Cailliau

- Enseignes de vaisseau : Jean-Louis Renard, Alain Jean dit Prugnaud

- Premiers maîtres : Bernard Doré, Richard Rich

- Maîtres : Robert Cléren, Michel Dannay, Francis Leblois, Auguste Le Mens, Daniel Pottier

- Seconds maîtres : Jules Descamps, Bernard Allix, Claude Saussaye, Daniel Nass, Michel Obrenovittch, Jean-Pierre Naudin, Maurice Guicherd, Jacques Malarne, Nicolas Migliaccio

- Quartiers-maîtres : Jean-Claude Buhler, Raymond Dumont, Dominique Faure, Jean-François Fort, Serge Gomez, Alain Guérin, Bernard Hélies, Bernard Helmer, Gérard Lambert, Gilbert Leporq, Daniel Leprêtre, François Meunier, Jean-Luc Moal, Jean-Marc Mouton, Christian Nicolas, Gilles Plottin, Guy Ropart, Daniel Schultz, Roger Teyssandier, Michel Vaugelade, Jacques Vigneron

- Matelots : Edmond Rabussier, Michel Paillard, Pierre Ampen, Jacques Priard, Claude Goutorbe, Marcel Coustal, Alain Michel, Patrick Messiaen, Maurice Loichet.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus