Nevers : un bureau de poste "interdit" de donner de l'argent à des SDF et crée la polémique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Manon Millet
Un jeune SDF devant l'entrée du bureau de La Poste à Nevers (Nièvre).
Un jeune SDF devant l'entrée du bureau de La Poste à Nevers (Nièvre). © Louis Dumenil/FRANCE 3 BOURGOGNE.

Une affiche anti-mendencité placardée sur un bureau du groupe La Poste à Nevers a été découverte vendredi 22 février 2019. La direction du groupe a depuis condamné le message et ouvert une enquête interne.

Aucune loi ne condamne le fait de donner de l'argent à un SDF. Pourtant, qui passait devant le bureau du groupe La Poste à Nevers vendredi 22 février pouvait lire cet étonnant écriteau : "Il est interdit de donner de l'argent aux SDF, sous peine d'amende." 

 
Nevers : polémique après une affiche sur un bureau de poste qui "interdit" de donner de l'argent à des SDF ©France 3 Bourgogne


Lettres rouges majuscules, surlignage jaune, le message est clair et exhibé à l'aide de simple morceaux de ruban adhésif sur la devanture du bureau de poste. Le jour même, l'élu de Seine-Saint-Denis, Madjid Messaoudene, relaie la photo de l'affiche sur son compte Twitter. Elle fait rapidement polémique.
 


L'affiche a été retirée

Quelques heures plus tard seulement, le groupe La Poste en Bourgogne-Franche-Comté répond au tweet de l'élu de Front de Gauche. "La Poste ne cautionne pas le message affiché, contraire à ses valeurs, et l'a immédiatement retiré. Une enquête est en cours afin de déterminer son origine.
 

Contacté par France 3 Bourgogne, Madjid Messaoudene dit être outré par l'affiche du bureau de poste. S'inscrivant dans un cadre plus large, il s'étonne de voir un service public stigmatiser certaines personnes.


Une plainte a été déposée

La directrice de l'agence du groupe La Poste indique que l'affiche n'a pas été placardée par un membre du bureau de poste. Elle déclare avoir porté plainte. Une enquête interne est néanmoins en cours pour identifier l'auteur du message. 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.