• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nevers : la zone autour du beffroi évacuée à cause d’un risque d’effondrement

© Rémy Chidaine / France 3 Bourgogne
© Rémy Chidaine / France 3 Bourgogne

Alors que les travaux sur le beffroi de Nevers étaient relancés, un risque d’effondrement a été détecté. Un périmètre de sécurité a été mis en place. Le quartier a été évacué, une trentaine d'habitants ont dû être relogés.

Par F.L.

 

Les travaux de restauration du beffroi ont commencé en janvier 2017. L’une des plus vieilles tour de Nevers avait besoin d’être restaurée : des morceaux menaçaient de s’écrouler par endroits.


Menace d'effondrement
Un périmètre de sécurité a été mis en place jeudi 13 septembre 2018. En cause ? La charpente est en mauvais état et il existe un réel risque d’effondrement. Une découverte faite alors que la deuxième partie des travaux venait de commencer.

Evacuation du périmètre
Un périmètre de sécurité a donc été mis en place vers 19 heures, jeudi. Les habitants proches ont été évacués. Les commerces alentours ne rouvriront pas jusqu’à nouvel ordre.

Une trentaine de riverains ont été pris en charge par la mairie. Un accueil est prévu au Palais Ducal dans la soirée, une cellule de crise va orienter les habitants vers des solutions de relogement temporaire.


 
© Rémy Chidaine / France 3 Bourgogne
© Rémy Chidaine / France 3 Bourgogne
 

 


Le reportage de Rémy Chidaine et Tania Gomès
Intervenant :
  • Denis Thuriot, maire de Nevers (SE)
Nevers : évacuation du quartier du beffroi menaçant de s'effondrer

Expertise effectuée vendredi 14 septembre
A la suite d'une expertise effectuée le 14 septembre, l'avenir du beffroi semble moins compromis, mais le retour à la normale va prendre du temps.
Denis Thuriot, maire de Nevers, s'exprime au micro de Rémy Chidaine et de Tania Gomès :
Nevers : Denis Thuriot explique le devenir du beffroi de Nevers à la suite de la visite d'experts



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus