Nièvre : après la liquidation de Selni, quel avenir pour l’industrie ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Charlotte Meunier
Selni, le fabricant de moteur de lave-linges, est en liquidation judiciaire depuis le 21 mars 2018.
Selni, le fabricant de moteur de lave-linges, est en liquidation judiciaire depuis le 21 mars 2018. © France 3 Bourgogne

Mauvaise nouvelle pour l’industrie de la Nièvre : le fabricant de moteurs de machines à laver Selni a été placé en liquidation judiciaire. Pourtant, la situation économique du département n’est pas si défavorable.

Dans la Nièvre, le secteur industriel souffre une nouvelle fois : Selni, le fabricant de moteur de lave-linges, était en difficultés depuis plusieurs mois, faute de commandes suffisantes. La société a été placée en liquidation judiciaire mercredi 21 mars. Le tribunal de commerce laisse 3 mois à l’entreprise pour trouver un repreneur, mais les espoirs sont minces.

La situation rappelle de douloureux précédents.
Facom, fabricant d’outillage basé à Saint-Eloi, a fermé ses portes en 2006, laissant 132 ouvriers au chômage et un bâtiment à l'abandon.
En 2007, c’est Euro Auto Hose qui cesse son activité : 178 licenciements et un site rasé.
Dernière en date, l'entreprise de luminaires Silen & Co : 83 emplois supprimés en octobre 2016.

Reportage de Rémy Chidaine, Tania Gomes et Carlos Zappalá
Avec :
- Jean-Paul Jeandot, délégué syndical CGT
- Franco Orsi, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Nièvre
- Emmanuel Boudet, président de Laser Fusion


Un contexte plus favorable ces derniers mois


Le secteur a souffert, mais certains signes sont encourageants. Franco Orsi, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Nièvre, est optimiste : "Les entreprises, notamment industrielles, commencent à réinvestir. Lorsqu’un chef d’entreprise investit, ça veut dire qu’il y a des projets et une volonté de développement. Le carnet de commande se remplit, ça c’est positif."

A Coulanges, l’entreprise Laser Fusion, spécialisée dans la découpe laser, croit en l’avenir de l’industrie nivernaise. La société comptait 19 salariés en 2015. Ils sont 30 en 2018.

Arrêter la "nièvrose"


"Il faut arrêter la "nièvrose". Dans la Nièvre, il y a du travail, il y a de l’activité, il y a de très belles entreprises. Laser Fusion fait partie des 5 plus gros laseristes français" commente Emmanuel Boudet, Président de Laser Fusion.

Malgré un certain déclin ces dernières années, le secteur de l'industrie représente 15% des entreprises de la Nièvre.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.