Ouverture du service civique dating à Nevers : une opportunité pour les jeunes

Avis aux jeunes de 18 à 25 ans, et jusqu'à 30 ans pour les personnes en situation de handicap : le service civique dating ouvre ses portes aujourd'hui au café Charbon de Nevers. L'objectif : mettre en relation les jeunes avec les structures pour trouver un service civique.

Par Florence Morel

Aider des élèves de collège ou de lycée à s'orienter, des personnes âgées à se servir d'Internet... autant de missions proposées en service civique aux jeunes de 16 à 25 ans, jusqu'à 30 ans pour les personnes en situation de handicap.

Pour franchir le pas, la fédération des Œuvres Laïques de la Nièvre (F.O.L.), avec l’appui de la DDCSPP de la Nièvre, organise un service civique dating ce mercredi, au café Charbon de Nevers à partir de 14 h



►Des temps d'échanges entre jeunes et employeurs


De 14h à 17h30, les jeunes et les représentants d'associations, collectivités et services de l'Etat pourront échanger sur le service civique. Ils pourront ainsi discuter à propos du tutorat, de la formation civique et citoyenne, des missions et des échanges d’expérience.

De 14h à 17h30 toujours, les jeunes intéressés par une mission de service civique pourront candidater et/ou s'informer dans un espace dédié aux structures d’accueil ayant des offres de missions à pourvoir et prêtes à les recevoir.

Pour ceux qui ne seraient pas convaincus par le service civique ou qui aimeraient en savoir plus, de jeunes volontaires nivernais témoignent à partir de 16h.

►Une activité rémunérée


En tout, un volontaire de service civique peut toucher jusqu'à 540 euros mensuels, 440 euros sont payés par l'Etat et 100 euros proviennent de la structure d'accueil. Le tout pouvant être versé en nature, c'est-à-dire sous forme de contribution aux frais de nourriture, à l'hébergement ou aux transports. Ajoutées à cela, une couverture maladie et des cotisations retraites sont prises en charge par l'Etat.

Le dispositif est souple : les conditions d’engagement des jeunes entre 16 et 18 ans peuvent être aménagées, les volontaires se voyant proposer des missions adaptées. Quelle que soit la mission, la durée hebdomadaire de la mission doit être de 24 heures minimum.


►Le service civique, un engagement citoyen


A la fois un engagement et une manière d'acquérir de nouvelles compétences, le service civique s'adresse aux jeunes qui ont envie de s'engager au profit d'une cause.






Les jeunes, âgés entre 18 et 25 ans peuvent s'engager dans un domaine particulier, comme l'environnement, la solidarité, la santé ou encore l'éducation.

Le tout avec différents acteurs comme des associations, des collectivités locales et des organismes publics. Autre choix possible : effectuer sa mission près de chez soi ou à l’étranger que ce soit en Europe, ou ailleurs dans le monde.


►Dans la Nièvre, 68 volontaires en 2015


Dans la Nièvre, ils étaient 68 entre le 1er janvier et le 1er septembre 2015. A Dijon, c'est Unis-Cité qui est le plus gros pourvoyeur de services civiques, avec 87 volontaires.

En France, 18.149 jeunes en service civique étaient en mission en 2015, dont 3.967 nouveaux jeunes.

Pour plus d'informations et trouver une mission : www.service-civique.gouv.fr.

Comment effectuer son service civique ?

  • Qui est concerné ?

Tous les jeunes de 16 à 25 ans qui le souhaitent, quelque soit leur niveau d’études, de formation ou de qualification.

Le service civique est ouvert aux jeunes de nationalité française ou ressortissant d’un pays de l’Union européenne (UE). Pour ceux originaires de l’extérieur de l’UE, il faut justifier d’un an de résidence régulière en France.

  • Où et combien de temps faire son service civique ?

Il se déroule sur une période de 6 à 12 mois, dans certains endroits :
- les collectivités locales, les associations, les fondations et mener des actions de proximité ;
- des ONG, pour participer à une action humanitaire internationale ;
- d’une ambassade ou d’un consulat dans le cadre du volontariat international en administration.

A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus