No Logo : 70 jours pour assurer l'avenir du festival reggae de Fraisans

Contrainte au silence, comme tant d'autres, par le coronavirus, l'équipe d'organisation de No Logo lance une campagne de pré-vente pour tenter de sauver le festival, qui se tient chaque été depuis 2013 sur le site des forges de Fraisans. Objectif : vendre 1500 pass 3 jours avant le 13 août.

Le festival No Logo a lieu chaque été depuis 2013 sur le site des forges de Fraisans ( 39 )
Le festival No Logo a lieu chaque été depuis 2013 sur le site des forges de Fraisans ( 39 ) © Organisation festival No Logo

« On gagnera tous ensemble, ou on mettra la clé sous la porte...». Le message de Florent Sanseigne est très clair. Après une année blanche en raison de l'annulation de No Logo cet été, le directeur du plus gros festival reggae de France, sait que les prochaines semaines seront décisives.

Une perte de 150.000 euros à cause du coronavirus...

La trésorerie est au plus bas, insuffisante en tous les cas pour permettre à l'entreprise d'envisager sereinement l'avenir « En additionnant les frais déjà engagés, les frais de structure, les avances aux artistes et les frais de personnel, l'annulation de l'édition 2020 entraîne une perte de 150000 euros...» précise Florent. « Nous avions vendu un peu plus de 2000 pass pour les 3 jours, tous les compteurs étaient au vert et notre moral au beau fixe, mais malheureusement le Coronavirus est passé par là...».

© Organisation festival No Logo

Aucune subvention, aucun sponsor privé, un choix assumé...

Ce coup dur, des centaines d'organisateurs d'évènements l'ont encaissé. Mais pour l'équipe de No Logo le ciel bleu s'est très vite chargé de nuages menaçants.. « Nous étions en capacité financière de rembourser 1000 festivaliers..» poursuit Florent. « Heureusement, seulement 40% d'entre eux ont souhaité se faire rembourser et c'est déjà une bouffée d'oxygène très appréciable pour nous. Notre but aujourd'hui est de reconstituer notre trésorerie. D'autres festivals bénéficient du soutien de collectivités, c'est une très bonne chose pour eux, mais ce n'est pas notre cas. Aucune subvention, aucun sponsor privé, c'est le choix que nous avons fait depuis le début et que nous assumons. On ne gaspille pas d'argent, on n'a pas de bénévoles, on embauche pour chaque édition environ 280 personnes et avec tous les prestataires techniques et la sécurité, on dépasse les 500 salariés sur le site...».

© Organisation festival No Logo

Tous unis pour écrire la suite...

Défendre l'exception culturelle, être solidaire, se serrer les coudes... En pleine tempête, c'est plus que jamais autour de ces idées fortes que l'équipe de No Logo veut construire son avenir et regarder de nouveau vers l'avant. Et c'est la raison pour laquelle elle vient de lancer une campagne de soutien sous la forme d'une vidéo d'un peu plus de 6 minutes. Un message fort, intitulé sobrement « Tous unis pour écrire la suite..» dans lequel Florent Sanseigne s'adresse « à cœur ouvert » aux festivaliers. « Nous voulons vraiment être honnêtes avec eux. Ils nous soutiennent depuis le début et nous avons toujours privilégié la transparence et la confiance dans notre relation. En fait nous leur proposons d'être les acteurs de l'après...».

© Organisation festival No Logo

Nos festivaliers nous soutiennent depuis le début de l'aventure...

L'idée des organisateurs est belle et colle parfaitement à l'image de No Logo : demander aux festivaliers de prendre leur pass 3 jours, plus d'un an à l'avance, sans même connaître la programmation. Un moyen d'affirmer leur attachement à cet événement et de le voir perdurer. Un geste fort et solidaire, pour écrire peut-être la plus belle des histoires.. « De nombreux festivaliers sont là depuis le début » précise Florent. « Ils nous sont fidèles et nous ont fait parvenir des messages d'encouragement très touchants ces dernières semaines. Et c'est cette solidarité qui nous permet de rester optimistes pour l'avenir..».

Des cadeaux pour les festivaliers...

Les Pass 3 jours sont d'ores et déjà en vente sur le site internet du festival. Les tarifs ? 62 euros sans camping et 70 euros avec camping. Et pour remercier celles et ceux qui achèteront ces pass, l'équipe de Florent Sanseigne a prévu d'offrir de nombreux cadeaux. « Nous ne voulons oublier personne, sans distinction de prix » souligne Florent. « Nous allons proposer des visites de back-stage, des concerts privés, des apéros, des repas avec les artistes, les affiches de toutes les éditions sous forme de cartes postales, des porte-clés en cuir ou encore un collier du festival, fabriqués par des artisans locaux. Il y aura aussi des balades dans la vieille BX relookée aux couleurs du festival. Et puis nous proposerons aux gens de devenir ambassadeurs du festival. Ils seront invités à donner leur avis et à proposer des pistes de réflexion, des idées pour les prochaines éditions. Cette proximité avec nos festivaliers c'est vraiment quelque chose d'essentiel pour nous..».

70 jours pour sauver No Logo... Le compte à rebours est lancé. Rendez-vous le 13 août prochain, pour savoir si ce festival atypique et sympathique aura gagné son pari...

Campagne de pré-vente festival No Logo

Site internet: www.nologofestival.fr

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique festival événements sorties et loisirs festival reggae sun ska solidarité société région bourgogne franche-comté politique fusion des régions réforme territoriale
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter