Noël : quelques conseils pour revendre ses cadeaux sur internet

Il arrive qu’on ne soit pas emballé par nos cadeaux de Noël. Certains d’entre nous les garderont malgré tout, mais d’autres n’hésiteront pas à les revendre. C’est le cas d’un français sur cinq qui pour cela a recours à des sites internet.
 

© Pixabay
Après l’excitation de l’attente du passage du Père noël, le 25 décembre, vient la joie de découvrir les paquets cadeaux sous le sapin. Mais parfois c’est la déception !

Les cadeaux que l’on reçoit à Noël peuvent être décevants pour diverses raisons. Cela peut être le même jeu de société que l’on nous offre pour la 10 e fois, un vêtement trop petit ou que l’on ne mettra jamais malgré tout l’amour que l’on porte à celui ou celle qui nous l’a offert.
© Pixabay
Certains d’entre nous garderont malgré tout ce cadeau, mais pour d’autres viendra immédiatement une question :

Mais que vais-je bien pouvoir en faire pour ne pas encombrer mes armoires ?

Pas de panique ! Désormais échanger ou revendre un cadeau qui ne nous convient pas n’est plus un tabou.  28 % des français ont reçu un cadeau non désiré  et en 2017 un français sur cinq a revendu ses cadeaux de Noël. Malgré cette évolution des mentalités, un tiers des français n’apprécie guèrela pratique.

Des magasins de revente existent mais le plus simple est de passer par internet.

On peut avoir recours à des sites de vente en ligne connus dont certains ont même un espace dédié à la revente des cadeaux. D'autres sites sont uniquement consacrés à cela.

Et pour les personnes qui ne souahitent pas gagner de l’argent avec un objet offert, il est possible de trouver sur internet des sites qui proposant le troc ou le don de cadeaux. Un moyen de faire une bonne action !
 
Noël : quelques conseils pour revendre ses cadeaux sur internet

Pour vous préparer à cette éventualité et éviter des déconvenues, maître Fabien Kovac, avocat, nous donne quelques conseils dans l’émission Ensemble c’est mieux du 16 décembre 2019.

♦ Tout d’abord il faut que le cadeau que l’on vend sur internet ne soit pas illicite. On ne peut pas vendre de stupéfiants ou une arme de chasse à quelqu’un qui n’a pas de permis pour chasse.

♦ On peut vendre son cadeau le prix que l’on veut mais, pour faciliter la vente, le mieux est de baisser le prix de 10 à 30 %. Cependant si on trouve un acheteur qui veut le payer au-dessus de son prix en magasin, il n’y a rien d’illégal et pour certains biens rares cela peut arriver.

♦ Avant toute chose, il est important de bien rédiger l’annonce pour ne pas tromper l’acheteur.

♦ Alors qu’on ne peut pas payer un professionnel plus de 1000 euros en espèces, il n’y a pas de limites entre particuliers. Maitre Kovac conseille toutefois qu'au-delà de 1 500 euros, il vaut mieux établir un contrat écrit  justifiant de l'achat, comme le prévoit le code civil.

♦ Le paiement par chèque permet de garder une trace de l’acheteur. Mais là aussi, il faut rester vigilants. Il vaut mieux vérifier auprès de la banque que le paiement pourra être honoré et qu’il ne s’agit pas d’un chèque en bois.

Mais, quel que soit le mode de transaction choisi, comme toujours sur internet, il ne faut surtout ne jamais donner ses coordonnées bancaires car on n’est jamais à l’abri d’un escroc.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
internet économie noël événements sorties et loisirs consommation