• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Page été : les falaises de Saffres, un repère pour l’escalade à rénover

Au sommet des falaises de Saffres, les amateurs d'escalade peuvent admirer une vue imprenable sur la vallée. / © France 3 Bourgogne
Au sommet des falaises de Saffres, les amateurs d'escalade peuvent admirer une vue imprenable sur la vallée. / © France 3 Bourgogne

Les falaises de Saffres, situées en Côte-d’Or, accueillent des amoureux de l’escalade et de nature. Le site doit pourtant être rééquipé.

Par Valentin Chatelier

Ce sont des falaises allant jusqu’à plus de 30 mètres de hauteur. Le site est situé à Saffres, en Côte-d’Or. Les passionnés d’escalade s’y retrouvent pour profiter des plus de 400 voies possibles. En bas de la falaise, les grimpeurs sont à l’ombre, abrités par les nombreux arbres. Et au sommet des falaises, ils peuvent admirer une vue imprenable sur la vallée.

La tour carrée est un des sites les plus connus à Saffres. C’est un immense rocher de plus de 30 mètres de haut. Des voies d’escalades sont installées sur les différentes faces. Et certaines sont à l’ombre, même en début d’après-midi. Ce qui est apprécié des passionnés d’escalade, surtout en plein été.
 

Au vu de la diversité des voies proposées, les débutants peuvent trouver de quoi s’amuser. Mais les grimpeurs aguerris aussi. C’est le cas de Yannick Dupin, champion de France d’escalade dans la catégorie vétérans, en 2017 et 2018. Ce Bourguignon vient souvent à Saffres. Il connaît le site depuis très jeune : il venait notamment avec ses amis des jours entiers.
 

Un site à rééquiper

Aujourd’hui, Yannick Dupin est plusieurs jours par semaine sur le site bourguignon. Mais pour faire des travaux. Dans le langage des grimpeurs, cela s’appelle rééquiper. Pour faire de l’escalade, il faut monter, puis accrocher sa corde à des points d’ancrage. Ces derniers, qui permettent de ne pas tomber, sont fixés à la roche. Mais sur le site de Saffres, ces points d’ancrage sont anciens et mal placés : sur certaines voies, les premiers sont à 8 mètres de hauteur. Les grimpeurs ne sont donc pas assurés jusque-là et peuvent tomber. Son travail est donc d’en mettre de nouveaux, de changer ceux qui sont défectueux, de repérer les possibles dangers.
 

La demande est venue de la communauté de communes de terres d’Auxois. Yannick Dupin a débuté les travaux de rééquipement en 2017 et il devrait les achever en 2019. "Dans les années 1980, c’était un site très connu au niveau national. Ça l’est peut-être un peu moins maintenant. Mais on souhaite qu’il redevienne un site d’ampleur national", explique-t-il.

Le site est-il dangereux en attendant le rééquipement ? Non, selon Yannick Dupin. "On ne peut pas parler de dangereux. Même si on fait de l’escalade, donc il y a toujours un risque. Mais c’est un site d’escalade qui demande beaucoup de vigilance, d’expérience et d’attention", précise ce passionné.


Le reportage de Valentin CHATELIER, Gabriel TALON, Olivier LAUNAY, et Cécile FRÉREBEAU avec
Yannick Dupin, champion de France d'escalade (vétérans)
Anne-Laure Guillermin, passionnée d'escalade, compagne de Yannick Dupin
Page été : les falaises de Saffres, un repère pour l’escalade à rénover
Les falaises de Saffres, situées en Côte-d’Or, accueillent des amoureux de l’escalade et de nature. Le site doit pourtant être rééquipé.  - France 3 Bourgogne - Valentin CHATELIER, Gabriel TALON, Olivier LAUNAY, et Cécile FRÉREBEAU

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus