Les personnels qui travaillent en équipe dans les maisons de santé vont gagner plus

© CAROLINE BLUMBERG - maxppp
© CAROLINE BLUMBERG - maxppp

L'arrêté a été publié le 5 août au Journal officiel. Une bonne nouvelle pour les médecins, infirmiers, qui travaillent dans ces structures. Leur rémunération sera revalorisée de 10 millions d'euros environ pour 2017. Un accord a été conclu entre l'Assurance maladie et des syndicats.

Par AFP

Favoriser le travail en dehors des hôpitaux 


L'accord a été conclu le 20 avril entre l'Assurance maladie et une dizaine d'organisations. Des syndicats de médecins libéraux (MG France, CSMF, FMF), de sages-femmes (UNSSF,ONSSF), d'infirmiers (Sniil) mais aussi de pharmaciens (FSPF, USPO) ou encore d'orthoptistes (SNAO), ont signé cet accord destiné à favoriser les collaborations en dehors de l'hôpital.

Les professionnels exerçant en maisons de santé (en libéral) ou en centres de santé (comme salariés) peuvent percevoir un forfait, en plus du paiement à l'acte, lorsque leur structure répond à certains objectifs en termes de coordination, d'horaires d'ouverture et de systèmes d'information partagés.

10 millions d'euros en plus

Par exemple, une "structure type, composée de 13 professionnels de santé" pour 4.000 patients et atteignant "l'ensemble des engagements proposés", pourra toucher 73.500 euros, contre 51.800 auparavant, "soit une hausse de 42%", selon la même source.
L'accord garantit par ailleurs le versement d'une rémunération annuelle minimale de 20.000 euros pour les structures nouvellement créées.
Ces dispositions sont applicables "à compter de l'année civile 2017". Les versements devant intervenir en avril 2018.


Vers de plus en plus de maisons de santé 


Fin 2016, 437 structures avaient rejoint le dispositif, soit près de 50% des maisons de santé. En favorisant le travail en équipe, l'Assurance maladie veut améliorer les prises en charge, renforcer la prévention et éviter des hospitalisations, tout en attirant plus de professionnels vers l'ambulatoire (hors de l'hôpital).

Pour lutter contre les déserts médicaux, le gouvernement prévoit de doubler le nombre de maisons de santé en cinq ans. Son prédécesseur en a promis 1.200 en 2017, contre 175 en 2012.

Sur le même sujet

Yonne : le gouvernement promet de maintenir le 15 et un hélicoptère

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne