• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pouilly-en-Auxois : des “gilets jaunes” marchent pour défendre les droits des personnes handicapées

Ils étaient une cinquantaine à Pouilly-en-Auxois ce samedi 16 février 2019. / © Charles Behr / France 3 Bourgogne
Ils étaient une cinquantaine à Pouilly-en-Auxois ce samedi 16 février 2019. / © Charles Behr / France 3 Bourgogne

Les "gilets jaunes" sont toujours mobilisés, trois mois après le début du mouvement. Ce matin, à Pouilly-en-Auxois, une cinquantaine de personnes ont défilé avec notamment un message autour du handicap. Elles veulent que cette question soit aussi l'une des priorités du gouvernement.
 

Par M. F. avec Nargis El Asraoui

Une cinquantaine de manifestants en gilets jaunes se sont rassemblés ce samedi 16 février 2019 à Pouilly-en-Auxois (Côte-d'Or). Ils ont déposé une gerbe en hommage à un de leurs amis, tué dans un accident de voiture, mais aussi pour tous les "gilets jaunes" blessés lors des précédentes mobilisations.

La marche à Pouilly-en-Auxois voulait aussi soutenir le combat des personnes porteuses de handicap et porter leurs revendications. Dans le cortège, Sylvie Porcherel, la mère d'un jeune homme handicapé raconte son quotidien : "[Mon fils] a 26 ans, il devrait être dans un foyer pour adultes. Il n'y a pas de places, explique-t-elle. Quand il trouve une place, on n'a pas forcément le choix de l'établissement. Il se retrouve dans des mouroirs, c'est pas joli à dire mais c'est un peu ça. Tant qu'il n'y a pas une personne qui décède, les jeunes n'ont pas de place."

"Il se retrouve avec des personnes de 60, 70, 80 ans. Je ne sais pas si les personnes qui ont des enfants, même valides, voudraient qu'ils vivent dans des conditions pareilles
", ajoute-t-elle. Les manifestants ont également rencontré François Patriat, président du groupe La République En Marche au Sénat. La mobilisation doit se poursuivre dans l'après-midi ce samedi.
 
© Charles Behr / France 3 Bourgogne
© Charles Behr / France 3 Bourgogne

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus