• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Procès Sophie Lionnet : les deux accusés reconnus coupables de meurtre

Ouissem Medouni et Sabrina Kouider.
Ouissem Medouni et Sabrina Kouider.

Sabrina Kouider et Ouissem Medouni ont été reconnus coupables du meurtre de Sophie Lionnet, leur jeune fille au pair, par la Cour criminelle de Londres ce jeudi 24 mai 2018.

Par M. F. avec AFP

Sabrina Kouider et Ouissem Medouni ont été reconnus coupables du meurtre de Sophie Lionnet, leur jeune fille au pair, par la Cour criminelle de Londres ce jeudi 24 mai.

Leurs peines seront prononcées le 26 juin. Les 12 jurés s'étaient retirés pour délibérer le 16 mai. La décision a été prise à l'unanimité pour Sabrina Kouider, et à une majorité de 10 voix contre 2 pour Ouissem Medouni.

Ils ont également été reconnus coupables d'entraves au fonctionnement de la justice pour avoir tenté de faire disparaître le corps de la jeune femme de 21 ans en le brûlant.

Ouissem Medouni, 40 ans et Sabrina Kouider, 35 ans, avaient tous deux plaidé non coupable du chef d'accusation de meurtre, évoquant un accident et rejetant chacun la responsabilité sur l'autre, mais avaient reconnu avoir tenté de brûler le corps de Sophie Lionnet.

Le cadavre de Sophie Lionnet, avait été retrouvé calciné le 20 septembre 2017 dans le jardin du logement que le couple partageait dans le sud-ouest londonien.

Sophie Lionnet. / © France 3
Sophie Lionnet. / © France 3

Deux mois de procès​

Les accusés étaient persuadés que la jeune femme de 21 ans, qui a longtemps vécu dans l'Yonne, avait comploté avec Mark Walton, ancien compagnon de Sabrina Kouider, pour droguer et abuser de la famille. Celui-ci, l'un des fondateurs du groupe de pop irlandais Boyzone, vit aux Etats-Unis.

Le corps de Sophie Lionnet présentait de multiples fractures au sternum, aux côtes et à la mâchoire, mais en raison des brûlures la cause exacte de la mort n'a pas pu être déterminée.

Leur procès avait débuté le 19 mars devant la Cour criminelle de l'Old Bailey à Londres.


La correspondance de Laura Kalmus, envoyée spéciale à Londres
Correspondance Laura Kalmus : énoncé verdict procès Sophie Lionnet

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus