La Région débloque une aide de 50 000 euros pour les victimes d'Irma

Saint Martin a subi de plein fouet l'ouragan Irma début septembre. / © IP3 PRESS/MAXPPP - Aurelien Morissard
Saint Martin a subi de plein fouet l'ouragan Irma début septembre. / © IP3 PRESS/MAXPPP - Aurelien Morissard

L'ouragan Irma a fait de nombreux et importants dégâts à Saint-Martin où 95% de la partie française de l'île est détruite. La Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir débloqué 50 000 euros pour les victimes de l'ouragan. 

Par Sarah Rebouh

L'ouragan Irma a fait de nombreux dégâts notamment à Saint-Martin, où il est venu ravager l'île dans la nuit du 6 septembre. 95% de la partie française de l'île a été détruite et de nombreuses personnes sont en condition d'extrême précarité. « Nous avons besoin de tout, nous sommes en état de siège » expliquait d'ailleurs le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs après le passage de l'ouragan. 

Dans un communiqué diffusé ce lundi, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir débloqué la somme de 50 000 euros pour venir en aide aux victimes d'Irma. "Cette enveloppe financière bénéfiera aux équipes de la protection civile de Bourgogne-Franche-Comté et de la Croix rouge française, afin d'aider les populations locales les plus vulnérables. Elle leur permettra de faire face aux besoins immédiats, d'obtenir un soutien psychologique et une aide sociale" détaille le communiqué. 
© Rodolphe Augier
© Rodolphe Augier
Quelques jours seulement après la catastrophe, des bénévoles de la protection civile Bourgogne-Franche-Comté ont commencé à préparer près de deux tonnes de matériel à destination des îles touchées. Dans la région, une cinquantaine de bénévoles se sont portés volontaires. Quelques uns d'entre eux ont décollé dès samedi 9 septembre avec leur cargaison. Au total, une trentaine de bénévoles se sont rendus sur place. Ils apportent avec eux de quoi tenir deux semaines en toute autonomie (c'est-à-dire 400 kilos de nourriture sous forme de rations militaires, ainsi que des kits hygiène).

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Affaire Maëlys : l'avocat du suspect conteste la chronologie du procureur

Près de chez vous

Les + Lus