• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Arnaud Montebourg investit dans l'éolien

Arnaud Montebourg / © KENA BETANCUR / AFP
Arnaud Montebourg / © KENA BETANCUR / AFP

Ce jeudi 1er octobre 2015, l'ancien ministre du Redressement productif annonce son entrée au capital de NewWind lors d'une conférence de presse. Cette start-up, basée en Bretagne, planche sur l'arbre à vent. Il s'agit d'une mini-éolienne domestique.

Par Maryline Barate

Arnaud Montebourg investisseur

Arnaud Montebourg a investi 56.000 euros dans cette PME bretonne. Cela n'est rien face aux aides publiques, aux levées de fonds ou les prêts bancaires qui représentent plus d'1,1 million d'euros. Une somme destinée à lancer un pré-série d'Arbres à vent.

Pour la première fois, l'ancien ministre, et chantre du Made in France, endosse le costume d'investisseur. Il prend également la tête du conseil de surveillance de NewWind. "C'est la première fois que j'investis mes économies personnelles. Je n'en a pas beaucoup car la politique n'est pas le meilleur moyen de gagner de l'argent mais je les mets dans une innovation à laquelle je crois", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Paris, aujourd'hui.

L'ancien ministre, désormais vice-président du conseil d'administration de la chaîne d'ameublement Habitat, assure vivre "un bain de jouvence et une forme de renaissance en fréquentant des activistes et des créateurs audacieux, loin d'un monde politique en décomposition".
L'arbre à vent de l'entreprise bretonne, New Wind. / © New Win RD
L'arbre à vent de l'entreprise bretonne, New Wind. / © New Win RD


Qu'est ce que l'arbre à vent ?

D'une hauteur de 9,85 mètres et d'un diamètre de 7,95 mètres, l'Arbre à vent, qui en est encore à l'état de prototype, s'adresse aux collectivités locales et aux entreprises. Il est composé de mini-éoliennes qui captent le vent pour produire de l'électricité. Ce concept permet donc de produire de l'énergie verte à domicile. Deux prototypes seront exposés à la conférence de Paris sur le climat, la COP21, indique le groupe.

Cette PME bretonne s'offre un VRP de luxe en s'associant à Arnaud Montebourg. Son aura médiatique devrait aider cette start-up à mieux faire connaître son projet, maintes fois récompensé par des prix d'innovation.


A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus