Attentat de Nice : en Saône-et-Loire, une minute de silence en souvenir de Robert Marchand

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.C

Parmi les victimes de l'attentat du 14 juillet à Nice figure un habitant de Saône-et-Loire. Robert Marchand accompagnait des jeunes qui devaient participer à un meeting d'athlétisme à Monaco.

Plusieurs dizaines de personnes s'étaient réunies lundi 18 juillet 2016 à Marcigny, en Saône-et-Loire pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Nice qui a fait 84 morts jeudi 14 juillet 2016. Parmi les victimes, Robert Marchand, entraîneur de l'équipe d'athlétisme de la ville. Dans l'assemblée, tous avaient une pensé pour ce père d'un enfant, bien connu dans le village.  

Passionné d'athlétisme

En parallèle de son travail dans une entreprise spécialisée dans la protection de véhicules de l'armée, Robert Marchand, père d’un enfant, était président-entraîneur du club d’athlétisme de Marcigny, ville dont il est originaire. Il emmenait les licenciés du club à Monaco, au meeting de la Golden League, où il faisait briller les couleurs de son village chaque année. Le groupe s'était arrêté à Nice pour assister aux festivités du 14 juillet. 

Passionné de course à pied, Robert Marchand avait remporté 13 titres de champion de Saône-et-Loire sur 400 mètres.

Voir le reportage de Gabriel Talon, Christophe Gaillard et Chantal Gavignet avec :
  • Pedro Diaz, habitant de Marcigny
  • Marcel Desvignes, maire de Baugy
  • Louis Poncet, maire de Marcigny
  • Stéphanie Dury, psychologue, habitante de Marcigny
durée de la vidéo: 01 min 45
Attentat de Nice : en Saône-et-Loire, une minute de silence en souvenir de Robert Marchand

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité