Feuilleton : dans les pas du danseur étoile Germain Louvet, originaire de Saône-et-Loire

Germain Louvet sur la scène de l'Opéra Bastille, en 2018. / © Laurent Paillier / Le Pictorium / MAXPPP
Germain Louvet sur la scène de l'Opéra Bastille, en 2018. / © Laurent Paillier / Le Pictorium / MAXPPP

Né en Bourgogne et formé au conservatoire de Chalon-sur-Saône, Germain Louvet se produit aujourd'hui sur les plus grandes scènes du monde.

Par M. F.

Épisode 1

Germain Louvet est l'une des 16 étoiles de l'Opéra de Paris. "L'Opéra Garnier, c'est un rêve de gamin. C'est un bâtiment qui a une place très importante dans Paris et une place très importante dans la tête et le cœur d'un petit garçon qui rêve de devenir danseur", raconte le jeune homme. 

Depuis quelques mois, il travaille sur la célèbre chorégraphie de Noureev, Le Lac des Cygnes. Un ballet marathon de 2h50 qu'il prépare avec un ancien danseur étoile, Hervé Moreau. Germain partage souvent la scène avec Léonore Baulac. Les deux étoiles sont amis depuis leur enfance.
 
Episode 1
 

Épisode 2

Dès l'âge de 4 ans, Germain Louvet a dit à ses parents qu'il voulait faire de la danse. Ses parents l'inscrivent dans le club de Givry, en Saône-et-Loire, puis au conservatoire de Chalon où Germain se plie à une discipline de fer avec 5 à 6 heures de danse classique par semaine. 

Il est en CM2 quand sa professeure principale de danse lui suggère de tenter l'entrée à l'opéra. Ses parents jugent tout d'abord qu'il est trop jeune. Mais un an plus tard, ils lui laissent finalement tenter le coup.

L'Opéra de Paris, c'est beaucoup de candidats et peu d'élus. Mais Germain est retenu. Quelques années plus tard, il deviendra le plus jeune danseur étoile de l'Opéra de Paris, à seulement 23 ans.
 
Episode 2
 

Épisode 3

Un danseur est un athlète de haut niveau. Il lui faut dompter son corps comme un pur sang en avalant des kilomètres de barres. "C'est quand même assez harrassant de se lever chaque matin pour transpirer, pour aller rechercher l'extension maximale, retravailler sa hauteur de saut, concède Germain Louvet. De temps en temps, on a des petits flashs. On se dit ' et si j'étais tout simplement assis derrière un bureau'. Mais honnêtement, je vous rassure, ça passe très vite"

Pendant la journée, Germain répète trois ballets différents. Le soir, il est sur scène pour les représentations. Pour arriver à la perfection, il fait 6 à 7 heures de travail par jour, à danser ou décortiquer chacun de ses mouvements. Une fois, deux fois, dix fois. Germain refait les pas avec sa partenaire Marion Barbeau jusqu'à trouver la parfaite harmonie.

Un perfectionnisme qui porte ses fruits. Germain a dansé sur les plus grande scènes du monde : le Bolchoi de Moscou ou la Scala.
 
Episode 3
 

Épisode 4

Germain Louvet est l'un des danseurs les plus brillants de sa génération. Ce soir, à l'Opéra Garnier, il joue la dernière représentation de sa saison. Un soir où tout est plus léger. Il n'y a que du partage et le plaisir de monter sur scène, une ultime fois. 

"Il y a une certaine confiance qui s'est installée au fur et à mesure des spectacles. Donc chaque spectacle qui est fait, s'il est fait à peu près correctement, donne une certaine assurance de plus pour le suivant. Donc à ce stade, il n'y a que du plaisir", explique le danseur.

Loin des personnages sages qu'il a l'habitude d'incarner, Germain Louvet emerveille dans Sleight of Hand par sa technique et son charisme.
 
Episode 4

Un feuilleton d'Elsa Bezin, Dalila Iberrakene, Isabelle Rivierre, Gilles Parnalland et Valérie Jonnet.
   
Voir cette publication sur Instagram

Looking @sylvie.lancrenon

Une publication partagée par Germain Louvet (@germainlouvet) le

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Les + Lus