Le Creusot - Torcy : une marche contre la violence du trafic de drogue

300 habitants ont participé à une marche ce samedi midi entre Le Creusot et Torcy en Saône-et-Loire. Une marche contre la violence des trafics de drogue organisée à l'appel des maires des deux communes.
La marche a rassemblé environ 300 personnes ce samedi entre Le Creusot et Torcy.
La marche a rassemblé environ 300 personnes ce samedi entre Le Creusot et Torcy. © Anne Berger / France 3 Bourgogne
En deux semaines, deux fusillades liées au trafic de drogue ont fait un mort et deux blessés au Creusot et à Torcy. Habitants et élus sont venus demander ensemble plus de sécurité ce samedi 9 mars avec une marche entre les deux communes.

Le cortège de 300 personnes quitte le quartier du Tennis au Creusot en tout début d'après-midi. C'est là qu'une adolescente a été blessée par balle le 19 février. "Nous voulons vivre en paix et sans violence", peut-on lire sur la banderole brandie en tête du défilé.
 
Le Creusot - Torcy : une marche contre la violence du trafic de drogue ©France 3 Bourgogne

Leur déambulation les amène jusqu'à Torcy, où un jeune homme a été tué et un autre blessé samedi 2 mars dans un règlement de compte. "On ne se sent pas protégés et pas en sécurité dans nos immeubles", témoigne une habitante. "Avec ce qu'il s'est passé à Torcy la semaine dernière, je pense qu'un cap a été dépassé. Il faudrait arrêter tout ça", réclame un autre.
 

Les maires attendent un geste de l'État

Des élus sont là également. "C'est très important que nous puissions nous montrer aussi unis, aussi rassemblés. Tous les élus du territoire, les parlementaires et bien entendu la population", explique Roland Fuchet, maire divers gauche de Torcy.

Les deux maires attendent plus de sécurité, ils réclament un geste de la part de l'État. Pour le député LREM Rémy Rebeyrotte, présent dans le cortège, le message est reçu. "On est en train, les uns et les autres, de travailler à renforcer les dispositifs de sécurité. Il y a déjà beaucoup de choses qui se font ici naturellement. Il faut qu'il y ait un peu plus de moyens, sans doute un peu plus de coordination également. C'est tout le travail qui est engagé", précise l'élu de la troisième circonscription de Saône-et-Loire.

La marche s'est achevée devant l'hôtel de ville de Torcy. Une marche symbolique et le même souhait pour tous : que les quartiers puissent enfin retrouver leur tranquillité.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers