Tour de France : la Nièvre et la Saône-et-Loire se préparent au passage des coureurs

Le Tour de France sera sur les routes de Bourgogne le 2 juillet. La 7e étape traversera la Nièvre avant une arrivée au Creusot (Saône-et-Loire). La Grande Boucle, c'est une fête. Mais c'est aussi des investissements parfois importants.

Le Creusot (Saône-et-Loire) se prépare au passage du Tour de France le 2 juillet prochain.
Le Creusot (Saône-et-Loire) se prépare au passage du Tour de France le 2 juillet prochain. © Laura Paquereau / Mairie du Creusot

Le 2 juillet, la Nièvre et la Saône-et-Loire accueilleront la septième étape du Tour de France. Avec ses 248 kilomètres, elle est la plus longue de cette 108ème édition et même la plus longue depuis vingt ans sur le Tour. Mais 248 kilomètres de parcours, ce sont potentiellement autant de travaux de réfection des routes à faire rapidement.

Pour se préparer à cet événement, les villes traversées par le Tour ont programmé ou avancé un certain nombre de travaux routiers. Dès l’annonce du parcours du Tour en novembre 2020, une inspection des routes de Saône-et-Loire a été réalisée par la DRI (Direction des routes et des infrastructures). Des travaux prévus ultérieurement ont donc été avancé, pour une enveloppe départementale s’élevant à 315 000 euros. Ces travaux concernent 7,2 kilomètres de routes avec des interventions pour pose de glissière de sécurité, pour mieux protéger cyclistes et supporters ou de reprise de la chaussée. Les portions entre Bibracte et Autun ainsi qu’entre Autun et Le Creusot ont notamment été ciblées. 

La route départementale 3 à Monthelon (Saône-et-Loire) en pleine réfection pour accueillir les coureurs du Tour de France.
La route départementale 3 à Monthelon (Saône-et-Loire) en pleine réfection pour accueillir les coureurs du Tour de France. © @psand

Les coureurs parcourront tout d'abord les routes nivernaises en début d’après-midi en passant notamment par Fourchambault et Saint-Benin-d’Azy. Ils grimperont la côte de Château-Chinon situé à 534 mètres ainsi que la côte de Glux-en-Glenne à 739 mètres. Ils entreront dans département de la Saône-et-Loire en passant notamment par la ville d’Autun avant d'entamer l’ascension de la côte de la Croix de la Libération située à 577 mètres. Ils évolueront sur les derniers kilomètres en passant par le signal d’Uchon à 635 mètres d’altitude, avant de terminer leur étape au Creusot, aux alentours de 17 heures. La ville de Saône-et-Loire est pour la troisième fois de son histoire une ville-étape du Tour, après un passage des coureurs en 1998 et en 2006.

Le parcours détaillé heure par heure est disponible ici.

La septième étape du Tour de France partira de Vierzon dans le Cher et arrivera dans la ville du Creusot, en Saône-et-Loire.
La septième étape du Tour de France partira de Vierzon dans le Cher et arrivera dans la ville du Creusot, en Saône-et-Loire. © Site officiel du Tour de France

 

1 820 000 euros déboursés dans la Nièvre pour les routes

Dans le département de la Nièvre, l'investissement s'est révélé beaucoup plus important. 1 820 000 euros ont été dépensés pour des travaux de réfection de routes, notamment sur les cantons de Fourchambault et Château-Chinon, en raison de l’approche du passage du Tour de France. Ici, c'est la chaussée qu'il faut renouveler. Là, c'est un accotement qu'il faut sécuriser. Dans la commune de Glux-en-Glenne (Nièvre), deux passages piétons ont été remis en état ainsi qu’un rond-point. 

Des travaux routiers ont été réalisés dans la Nièvre, notamment sur la D197, entre Glux-en-Glenne et Château-Chinon.
Des travaux routiers ont été réalisés dans la Nièvre, notamment sur la D197, entre Glux-en-Glenne et Château-Chinon. © Johan Boulet

Au Creusot, ville d'arrivée de l'étape, la mairie a déboursé 120 000 euros pour ses différents chantiers et la sécurisation des routes. Pour accueillir les tribunes de la ligne d'arrivée, le parking du stade Jean Garnier a notamment été remis à niveau. Un plateau ralentisseur a également été installé au carrefour entre la rue du stade Jean Garnier et la rue Jouffroy, aux abords de la fin de l'étape du Tour. D'autres rues ont également fait l'objet de réfection comme la rue du Pas de Cible. 

 

Les villes aux couleurs du Tour

La ville du Creusot (Saône-et-Loire) marquera la fin de la septième étape du Tour de France.
La ville du Creusot (Saône-et-Loire) marquera la fin de la septième étape du Tour de France. © Laura Paquereau

À Château-Chinon (Nièvre), l’association des commerçants et la mairie se préparent au passage des coureurs. À partir du 15 juin, parterres de fleurs, vélos, maillots de cyclisme et banderoles viendront égailler la ville. Le 2 juillet, différents stands des sponsors s'installeront également au centre-ville pour accueillir les supporters. À Fourchambault (Nièvre), une exposition sur la plus mythique des courses de vélo sera organisée grâce à des objets glanés par un collectionneur de la région. Le tout sera exposé à la Maison du Peuple lors d’un week-end encore à définir, selon la mairie. La ville du Creusot (Saône-et-Loire) arguera également décorations et une arche de vélos pour marquer cette fin de septième étape.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france sport cyclisme société