Les volailles de Bresse, des valeurs sûres pour les menus de fête

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.
Les poulets de Bresse font la joie des gastronomes, notamment pendant les fêtes de fin d’année.
Les poulets de Bresse font la joie des gastronomes, notamment pendant les fêtes de fin d’année.

Les poulets de Bresse font la joie des gastronomes, notamment lors des fêtes de fin d’année. Dimitri de Cuyper possède trois brasseries belges. Il aime tellement les volailles bourguignonnes qu’il a acheté l’élevage du Devant, en Saône-et-Loire, pour approvisionner ses restaurants.


La brasserie Pakhuis à Gand, le Dock's Café à Anvers et La Quincaillerie à Bruxelles appartiennent à Dimitri de Cuyper, un ancien militaire. Cet amateur de bonne chère vient passer quelques jours en Bourgogne tous les mois. Il possède la ferme Le Devant, qui produit chaque année environ 5 500 volailles élevées en Bresse. La quasi-totalité des volatiles est destinée à ses trois restaurants. "Je veux mettre des produits de qualité dans les assiettes pour que les clients puissent apprécier le vrai goût, parce qu’un poulet industriel n’a rien à voir avec un poulet de Bresse ou un poulet de ferme ", dit-il.

En Belgique, les volailles bourguignonnes sont très appréciées, notamment sous forme de vol au vent. "Le poulet de Bresse va très bien avec les écrevisses et les langoustines, ainsi qu’avec le citron confit et les olives", déclare Yvan Potier, le chef du restaurant La Quincaillerie. Les clients en redemandent, si bien que Dimitri de Cuyper envisage d'augmenter la production de volatiles pour répondre à la demande toute l’année.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.