Féminicide : le meurtrier de Marine Dupuy plus lourdement condamné en appel

Une photographie de Marine Dupuy, fournie par sa famille. / © DR
Une photographie de Marine Dupuy, fournie par sa famille. / © DR

Le 18 août 2014, Marine Dupuy était assassinée dans l'Aude par son conjoint, Mickaël Valarcher. La jeune femme, originaire de Saône-et-Loire, avait été sauvagement poignardée. Son compagnon a été condamné, ce 18 décembre 2019, à 28 ans de réclusion. C'est 4 ans de plus qu'en première instance.

Par Maryline Barate


Le verdict du procès en appel de Mickaël Valarcher est tombé ce mercredi 18 décembre 2019, dans la soirée à Montpellier, au terme de trois jours d'audience. Il a été condamné pour le meurtre de sa compagne Marine Dupuy, tuée de 18 coups de couteau en août 2014, à 28 ans de réclusion criminelle assortis d'une peine de sûreté de 18 ans. Le jury s'est montré plus sévère qu'en première instance. Mickaël Valarcher, âgé aujourd'hui de 37 ans, avait été condamné à 24 ans de prison en mai 2017.
 
Marine Dupuy était originaire de Sâone-et-Loire. Elle a été tuée par son compagnon, le18 août 2014, à l'âge de 28 ans. / © DR.
Marine Dupuy était originaire de Sâone-et-Loire. Elle a été tuée par son compagnon, le18 août 2014, à l'âge de 28 ans. / © DR.


Marine Dupuy victime d'un féminicide


Marine Dupuy est tombée sous le déferlement de coups de couteau de son conjoint alors qu'elle voulait mettre un terme à leur relation. Les faits se sont déroulés en août 2014 dans leur petite maison de Saint-Laurent-de-la Cabrerisse, un village près de Narbonne (Aude).

Après des années de vie commune, le couple connaît de graves difficultés. Mickaël Valarcher souffre de dépression. Cet ouvrier vient d'ailleurs d'être licencié. De son côté, Marine a trouvé un emploi d'ATSEM dans une école de Narbonne. La jeune femme commence à s'émanciper : "on sentait qu'elle avait envie de prendre son envol" nous explique son père Daniel Dupuy. Elle souhaitait annoncer à son compagnon sa décision de le quitter. Elle vouliat le faire de vive voix. 

Quand elle annonce à son compagnon, ce lundi 14 août 2014, qu'elle va partir quelques jours chez des amis, le trentenaire l'aurait empêchée de quitter la maison. La porte d'entrée est verrouillée. Mickaël Valacher sort une arme blanche de sa poche et se déchaîne sur sa victime la poursuivant jusque dans le jardin à l'arrière de la maison, sous le regard médusé et impuissant de témoins.

A l'issue de son crime, il a appelé la mère de Marine : "Il lui a dit - voilà c'est fait, j'ai fait ce que j'avais à faire - ", nous précise le père de la victime, avant de rouler une cigarette en attendant l'arrivée des gendarmes. Marine Dupuy avait 28 ans.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus