Ligue des Champions : Antoine Griezmann a découvert une grande douleur

Le rêve du Mâconnais Antoine Griezmann s'est fracassé sur la barre transversale du but : il n'a pas marqué pour l'Atlético, il a manqué un penalty et il n'a pas pu empêcher le Real de devenir champion d'Europe samedi 28 mai 2016. Mais il faut tourner la page et penser à l'Euro qui débute le 10 juin.

Le Mâconnais Antoine Griezmann, atout offensif N.1 de l'Atletico, n'a pas pu empêcher la défaite de son équipe face au Real Madrid en finale de la Ligue des Champions 2016 samedi 28 mai 2016.
Le Mâconnais Antoine Griezmann, atout offensif N.1 de l'Atletico, n'a pas pu empêcher la défaite de son équipe face au Real Madrid en finale de la Ligue des Champions 2016 samedi 28 mai 2016. © TIZIANA FABI / AFP

Antoine Griezmann s'est pris une porte en pleine figure

Avec ses 32 buts en 53 matches, Antoine Griezmann devait être l'atout offensif N.1 de l'Atletico et il a d'ailleurs été l'attaquant le plus dangereux de son équipe.

Mais après une saison où tout lui a souri, Antoine Griezmann a vu le destin s'inverser : sa frappe violente du gauche sur penalty a été repoussée par la barre du gardien du Real comme on se prend une porte en pleine figure. On jouait alors la 48e minute et l'occasion était presque inespérée pour des Colchoneros nettement dominés par les Merengue du Real de Madrid de revenir dans le match.

Son capitaine Koke est venu le réconforter, puis l'entraîneur Diego Simeone l'a remonté à sa façon, prenant sa tête entre ses deux mains et lui adressant quelques mots avant de lui donner une bonne claque dans le cou.



Le courage de Grizi

Alors, Antoine Griezmann est reparti au combat, avec ses armes : ses déplacements, sa finesse technique mais cette fois, pas son adresse infernale devant le but. Une frappe molle (34e), une autre trop lointaine (39e) et une encore à côté (43e) composaient le bilan de sa première période, celle où il a été le plus dangereux.

Lors des prolongations, le footballeur bourguignon s'est aussi illustré par un beau retourné (105e), mais son heure était passée et il avait déjà laissé la vedette à Yannick Ferreira Carrasco, auteur du but égalisateur (79e).

Pendant la séance de tirs au but, Antoine Griezmann a eu le courage de se présenter à nouveau. Il a réussi sa tentative, d'une frappe un peu moyenne, un peu hésitante, sur la droite du gardien. Mais Juanfran a ensuite trouvé le poteau et les Colchoneros ont perdu, à nouveau.



"Antoine, il est en train d'exploser"

Lors de sa première finale de Ligue des champions, Antoine Griezmann a découvert une grande douleur, celle de manquer un geste décisif dans un grand soir.

David Trezeguet, qui sait ce que c'est qu'un avant-centre (et qui malheureusement pour lui sait aussi ce que c'est que de mettre un penalty sur la barre dans une grande finale) avait expliqué samedi qu’Antoine Griezmann était "le joueur le plus important de l'Atletico". "Il est conscient qu'il n'a pas le physique de Ronaldo, mais il est très intelligent, il sait où se placer, il est bien dans le système de Simeone et il a un pied gauche qui lui permet de marquer dans toutes les positions", avait développé l'ancien attaquant des Bleus.

"Antoine, il est en train d'exploser, il montre un niveau de plus en plus élevé. Il aime le haut niveau et il est conscient qu'il est attendu partout", avait ajouté Trezegol. La barre de Navas a un peu retardé la consécration, mais il reste l'Euro. Et l'équipe de France compte sur son héros positif. 

durée de la vidéo: 02 min 23
Ligue des Champions : Antoine Griezmann a découvert une grande douleur

Un match suivi avec passion à Mâcon

A Mâcon, en Saône-et-Loire, les jeunes de son club formateur s'étaient réunis pour suivre le match de leur icône, qui a fait ses débuts dans le quartier des Gautriats. La tension qui a régné pendant la rencontre a cédé la place à la tristesse au coup de sifflet final. 

"C’est dommage, on est tous déçus pour lui ici à Mâcon. Il a tellement donné sur le terrain et toute la saison que cela aurait été mérité qu’il remporte la Coupe de la Ligue", déclare Clément Voir, entraîneur des moins de 14 ans de l’UF Mâconnais et ami d’Antoine Griezmann.

Tous espèrent maintenant que Grizi aura la possibilité de se rendre quelques instants au Challenge Antoine Griezmann qui aura lieu samedi 4 et dimanche 5 Juin 2016 au Stade Nord à Mâcon, à l’initiative de l'association Team Grizi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
antoine griezmann football sport