Saône-et-Loire : un nouvel équipement pour remplacer la grande échelle des pompiers

Les pompiers de Saône-et-Loire viennent de se doter d'un tout nouveau matériel d'intervention. Baptisés BEA, bras élévateur aérien, ces deux engins de haute performance permettent d'agir dans des situations périlleuses.
Les nouveaux engins seront mis en service en mai 2020.
Les nouveaux engins seront mis en service en mai 2020. © Romy Ho-A-Chuck / France 3 Bourgogne
Les bras élévateurs aériens (BEA) manquaient à l'équipement des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire. Les deux engins de 19 tonnes, dotés d'un bras d'une portée de 32 mètres, permettent d'intervenir dans des situations très particulières. 

"C'est un engin qui vient en complément de nos échelles aériennes, de 32 mètres Ce véhicule là fait également 32 mètres sauf que la particularité est qu'on peut travailler en négatif, aller en deça du niveau zéro du plancher. Donc par exemple, pour aller en Saône", détaille Simon Courbet, le responsable des moyens techniques du SDIS 71.
 

Mise en action rapide

Équipés de lances à incendie intégrées, les BEA peuvent être mis en action rapidement avec la possibilité de déverser 2 500 litres d'eau à la minute. Ils permettent également l'évacuation de cinq personnes simultanément. Un matériel indispensable financé par le département. "C'est 600 000 euros d'investissement par véhicule pour avoir un outil digne de ce nom", précise André Accary, le président du conseil départemental de Saône-et-Loire.

Ces deux premiers véhicules ne seront en service qu'en mai prochain, le temps de former les personnels. L'un restera à Mâcon et le second sera affecté au centre d'incendie et de secours de Montceau-les-Mines.
 
Saône-et-Loire : un nouvel équipement pour remplacer la grande échelle des pompiers ©France 3 Bourgogne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers