Meurtres non-élucidés de Saône-et-Loire : retour sur l'affaire Vanessa Thiellon

Vanessa Thiellon retrouvée morte dans la Saône le 5 juin 1999 à Mâcon. / © France 3 Bourgogne
Vanessa Thiellon retrouvée morte dans la Saône le 5 juin 1999 à Mâcon. / © France 3 Bourgogne

En 1999, cette jeune fille, âgée de 17 ans, est retrouvée morte dans la Saône à Mâcon. Encore aujourd'hui et malgré une autopsie, les causes de son décès restent inexpliquées. La famille de Vanessa attend des réponses depuis plus de 16 ans. 

Par Maryline Barate

Vanessa Thiellon est âgée de 17 ans quand, le 1er juin 1999, elle quitte l'appartement familial pour rejoindre son petit ami. Le 5 juin, son cadavre est retrouvé sur les berges de la Saône, près du centre nautique. Il est dévêtu et porte des traces d'hématomes.

A l'époque, une autopsie est pratiquée. Mais, même si le corps de le jeune fille n'est resté immergé que quatre jours, le médecin légiste ne réussit pas à déterminer de quoi est morte l'adolescente.  Très vite, l'enquête piétine. Aucune piste ne se dégage clairement. Overdose, homicide, suicide... encore aujourd'hui, nul ne sait ce qui est arrivé à la jeune fille. La famille Thiellon n'a jamais cru à la théorie de Vanessa se donnant la mort. C'est pour connaître la vérité qu'elle a rejoint l'association Christelle.

Le reportage de P. Ringenbach et C. Gaillard avec :

  • Yvette Thiellon, maman de Vanessa
  • Corinne Herrmann, avocate d'Yvette Thiellon
Le meurtre non-élucidé de Vanessa Thiellon
En 1999, Vanessa Thiellon, âgée de 17 ans, est retrouvée morte dans la Saône à Mâcon. Encore aujourd'hui et malgré une autopsie, les causes de son décès restent inexpliquées. La famille de la jeune fille attend des réponses depuis plus de 16 ans.

 

Qu'est-ce que l'association Christelle ?

En Saône-et-Loire, les familles de huit jeunes femmes assassinées entre 1986 et 1999 restent encore sans réponse. Au sein de l’association Christelle, elles se battent pour faire avancer les dossiers et retrouver les coupables. Ces meurtres non-élucidés de Saône-et-Loire, sont plus communément appelés, les disparues de l'A6.

Tout commence, en 1997, peu après le meurtre de Christelle Blétry, sa famille fonde l’association éponyme Christelle. L’objectif est de maintenir le dossier ouvert et de retrouver un jour celui qui a pris la vie de la jeune femme de 20 ans, un soir de décembre. Dès la création de l’association, d’autres familles de jeunes femmes assassinées en Saône-et-Loire se joignent au combat judiciaire. Corinne Herrmann et Didier Seban, deux avocats parisiens, sont engagés pour relancer les procédures.

Le dossier justice du lundi sur France 3 Bourgogne

C'est le combat de ces familles, leurs histoires, en quête de justice et de vérité, que nous vous racontons tous les lundis dans ce nouveau rendez-vous dans le journal de France 3 Bourgogne à 19h avec Pauline Ringebach et Christophe Gaillard, et un montage de Rachel Nectoux.

Voici le programme de diffusion :
11/01/16 : Sylvie Aubert
18/01/16 : Christelle Maillery
25/01/16 : Marthe Buisson
01/02/16 : Nathalie Maire
08/02/16 : Carole Soltysiak
15/02/16 : Christelle Blétry
22/02/16 : Virginie Bluzet
29/02/16  : Vanessa Thiellon

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus